Six coureurs par équipe sur Milan San Remo : "on va faire opposition" prévient Lefevere

Six coureurs par équipe pour un Milan San Remo inhabituel.
Six coureurs par équipe pour un Milan San Remo inhabituel. - © POOL DEWAEL - BELGA

Nous vous l'annoncions ce mardi, c'est une édition un peu particulière de Milan San Remo à laquelle nous allons assister. Mus par les contraintes sanitaires, les organisateurs de la célèbre course transalpine ont en effet décider de tronquer le parcours, le Turchino et les Capi étant abandonnés

Par ailleurs, l'UCI a voté et approuvé une mesure réduisant le nombre de coureurs à...six par équipe. "Cela devait permettre de réintégrer les deux équipes continentales italiennes exclues sans pour autant augmenter la taille du peloton." explique l'organisation dans un communiqué.

Des équipes de six coureurs et donc à fortiori décimées, voilà qui risque de changer fortement la physionomie d'une 'Classicissima' bien inhabituelle.

Nous avons joint Patrick Lefevere, le directeur sportif de Deceuninck Quick-Step qui ne mâche pas ses mots et rumine : "On va faire opposition collectivement avec d'autres équipes. C'est une décision unilatérale et égoïste qui ne convient qu'aux équipes italiennes" fustige-t-il.

"Dans ce cas là, j'engage 20 coureurs à la place de 27, je prends un mécano en moins, un soigneur en moins, un directeur sportif en moins. Je vais gagner beaucoup d'argent mais ce n'est pas juste."

Une opposition collective est donc fortement envisagée. "Qui n'essaie rien, n'a rien. On est déjà dans la merde avec ce virus et maintenant ils veulent enlever un coureur pour pouvoir placer deux équipes italiennes. Mais ce n'est pas notre problème ça. Le règlement est le même pour tout le monde. Si le Tour de Flandres commence comme ça, puis Paris-Roubaix, où finira-t-on?"

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK