Sep Vanmarcke heureux de sa deuxième place

Sep Vanmarcke heureux de sa deuxième place
Sep Vanmarcke heureux de sa deuxième place - © DIRK WAEM - BELGA

Deuxième derrière l'intouchable Peter Sagan, Sep Vanmarcke a tout donné dans le sprint final pour finalement laisser le Russe Viatcheslav Kuznetsov derrière lui. C'est la deuxième fois que le Belge termine deuxième de Gand-Wevelgem après 2010.

"La course n'a pas très bien commencé pour moi. Après 65 km de course, j'ai du concéder un écart avec peloton. Il a fallu s'employer pour revenir sur le groupe de tête", a concédé Sep Vanmarcke. "Je suis tombé malade à Paris-Nice. Ce n'était pas très grave mais je n'étais pas au top de ma forme. J'étais encore un petit peu court sur Milan-San Remo mais la condition est revenue sur le Grand Prix de l'E3 d'Harelbeke."

"Aujourd'hui, c'était bien meilleur. J'ai pu me montrer jusque dans le final. Je n'ai pas pu accompagner Sagan et Cancellara dans le Mont Kemmel, je manquais d'un peu de puissance. Quand je les ai rejoint en tête, j'ai vu que la course s'emballait mais je ne pensais pas pouvoir sprinter pour la deuxième place. Sagan était le plus fort aujourd'hui. Je n'avais pas l'intention de tenter ma chance dans le dernier kilomètre. Deuxième était probablement la place la plus élevée que je pouvais atteindre aujourd'hui car Sagan a encore deux vélos d'avance sur la ligne d'arrivée. Je suis très heureux de ce résultat", a conclu le Belge de 27 ans.

C'est déjà la sixième participation pour Vanmarcke à Gand-Wevelgem. Outre ses deux deuxièmes places, il a également terminé sixième (2015) et quatrième (2014).

 


Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK