Saugrain sur le coup de mou de van der Poel : "Pas la meilleure préparation pour le Ronde"

Dylan Van Baarle (Ineos-Grenadiers) a enlevé de main de maître la 76e édition d’A Travers la Flandre. Le Néerlandais s’est imposé au terme d’un impressionnant solo de plus de 50 kilomètres. La course a aussi été marquée par la mauvaise journée de Mathieu van der Poel, lâché dans le Knokteberg. Cyril Saugrain tire les enseignements de cette dernière course avant le Ronde.


►►► à lire aussi : Dylan Van Baarle s'offre A Travers la Flandre au terme d'un impressionnant solo de plus de 50 kilomètres
►►► à lire aussi : Van der Poel, 58e d'A Travers la Flandre : "Dimanche sera un autre jour donc pas de souci"


"C’est un leader qui a pris ses responsabilités. Van Baarle a senti que les jambes étaient bonnes. Il a initié une course difficile en se disant on verra bien ce qu’il en est. Une fois qu’il a pris 30 secondes, il fait parler ses qualités de rouleur. Il attend de voir ce qui se passe, et la victoire est au bout".

Mathieu van der Poel a été en difficulté dans cette course. Il a malgré tout travaillé pour l’équipe et a semblé terminé "rincé". Inquiétant à quelques jours du Ronde ? "Je ne dirais pas qu’il faut s’inquiéter. Mais il faut se poser des questions et analyser ce qu’il s’est passé. La chaleur est probablement un des facteurs. Mais cela n’est pas la meilleure des préparations pour le Ronde. Il est quand même mieux de gagner ou d’être devant que de souffrir. Van der Poel a bien prévenu ses équipiers qu’il n’était pas dans un bon jour. Le mauvais jour pourrait se reproduire dimanche".

Outre le vainqueur, qui a marqué des points à Waregem ? "Stuyven a marqué des points. Van Avermaet s’est rassuré. Indirectement… le bloc Alpecin. Car si le leader n’était pas au rendez-vous, ils étaient là en nombre. Et même si on ne l’a pas beaucoup vu et qu’il a sans doute subi la course, Pidock termine dans le deuxième groupe. Gardons-le dans la course pour dimanche"

Les absents ont-ils eu raison de ne pas venir ? Oui selon notre consultant. "Peter Sagan sera au rendez-vous dimanche. Et pour Michael Matthews et Wout van Aert, c’était la bonne décision de ne pas prendre le départ, surtout après le Gand-Wevelgem difficile qu’ils ont couru".

 

1 images
© Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK