Sagan s'impose en solitaire sur Gand-Wevelgem, Boonen chute

Le podium 2013 de Gand-Wevelgem
8 images
Le podium 2013 de Gand-Wevelgem - © RTBF

Peter Sagan est parti en solitaire, à 4km de l'arrivée, pour remporter la première classique belge de sa jeune carrière. Borut Bozic est 2e et Greg Van Avermaet 3e.

Le Slovaque Peter Sagan (Cannondale) a remporté dimanche en solitaire la 75e édition de Gand-Wevelgem (WorldTour) en démarrant à quelques encablures de l'arrivée.

En raison des conditions météos, les organisateurs avaient décidé de raccourcir le parcours l'amputant de 47,5 kilomètres et déplaçant le départ de Deinze à Gistel d'où finalement est partie ce Gand-Wevelgem long en définitive de 183 km.

Lâchés par Sagan à 4 kilomètres du but, le Slovène Borut Bozic (Astana) a pris la 2e place à 28 secondes et Greg Van Avermaet (BMC) complète le podium. L'Australien Heinrich Haussler (IAM Cycling) est 4e et Juan Antonio Flecha (Vacansoleil-DCM), 5e.

Le Slovaque a salué sa victoire en franchissant la ligne d'arrivée avec la roue avant levée, un wheeling.

Le Suisse Fabian Cancellera avait abandonné à 69 km du but alors que Tom Boonen était contraint de quitter la course un peu plus tard suite à une chute lui blessant le genou. Jurgen Roelandts n'a pas non plus été jusqu'au bout.

Les écarts en direct

17h09 : Sagan s'offre le luxe d'arriver en solitaire

Pour ne pas revivre la "mauvaise blague" de Sanremo, Peter Sagan est parti en solitaire à 4km de l'arrivée. Au terme d'un numéro "à la Cancellara" il s'impose et assure le spectacle avec  un wheeling sur la ligne !

16h00 : 13 coureurs pour la victoire ?

A 45km de la ligne, au passage du Kemmelberg, ils sont 13 avec 1'40'' d'avance. Flecha, Sagan, Van Avermaet, et Haussler sont dans ce groupe. 

15h30 : Boonen chute et abandonne

A un peu plus de 60km de l'arrivée, Tom Boonen (Bel, OPQS) chute assez violemment sur le bas côté. Il déclipse de son cale-pied et chute sur la bordure du trottoir. Il se tient la hanche et le genou droit. Tomeke reste longtemps au sol avant de repartir. On analysera les dégâts physiques ce soir, mais ce n'est pas une très bonne nouvelle pour le Champion de Belgique. Il abandonnera après avoir franchi le Kemmelberg.   

15h23 : Cancellara abandonne

A 70km de l'arrivée on annonce les abandons de Fabian Cancellara (Sui, RadioShack) et Geraint Thomas (GBR, Sky).

15h15 : Gilbert se teste dans le Baneberg

Dans l'ascension du Baneberg, Philippe Gilbert (Bel, BMC) se teste et accélère. Flanqué de Stijn Vandenbergh (Bel, OPQS) dans la roue, il essaie de provoquer la formation d'un groupe de contre-attaquants.

14h55 : Un trio se détache

Le peloton se regroupe et calme ses ardeurs. Trois coureurs en profitent pour sortir : Juan Antonio Flecha (Esp, Vacansoleil), Mathieu Ladagnous (Fra, FDJ) et Assan Bazayev (Kaz, Astana).

14h40 : La course à la bordure

Difficile de détailler la course tant les coups partent dans tous les sens. Les bordures se multiplient, il y a des coureurs partout.

13h20 : Les attaques fusent de partout

Le début de course est débridé. Une fois lâchés, les coureurs font exploser le peloton. Plusieurs cassures et de beaux noms à l'avant avec notamment Tom Boonen (Bel, OPQS), Mark Cavendish (GBR, OPQS), Peter Sagan (Svq, Cannondale), ou encore André Greipel (All, Lotto-Belisol). Les coureurs ont roulé les 30 premiers kilomètres à une vitesse moyenne de 53 km/h ! C'est dire si c'est nerveux...

Les grand noms piégés comme Fabian Cancellara (Sui, RadioShack), Philippe Gilbert (Bel, BMC), Jürgen Roelandts (Bel, Lotto-Belisol) ou Geraint Thomas (GBR, Sky) sortent du peloton et tentent de faire la jonction. La poursuite fait mouche et une cinquantaine de coureurs se retrouvent à l'avant.

12h45 : Départ donné depuis Gistel

A 12h45, les organisateurs de Gand-Wevelgem donnent le départ de...Gistel-Wevelgem. La course est amputée et avancée d'une cinquantaine de kilomètres. David Millar (GBR, Garmin) et Ruslan Tleubayev (Kaz, Astana) ne prennent pas le départ. La course est nerveuse d'entrée avec directement plusieurs cassures au sein du peloton.

Les coureurs se protègent contre le froid

Avec les températures négatives et le grand vent, les coureurs ont une nouvelle fois pris leur précaution.

Au départ, le thermomètre descend en dessous de 0° et on annonce beaucoup de vent. Les (courageux) coureurs vont avoir très froid.

J.Helguers avec Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK