Sagan: "Impossible d'avoir de l'aide de la part des autres coureurs"

Peter Sagan a pris sa deuxième place sur Milan-Sanremo avec philosophie. Souriant sur le podium et fair-play après avoir franchi la ligne d'arrivée, le Slovaque analyse la course d'une manière expéditive. "J'étais devant, j'étais à fond et le meilleur a gagné", a-t-il déclaré au micro de la RTBF.

Questionné sur son sprint et sur la prise de relais dans les derniers kilomètres, Sagan s'est ensuite emporté. "J'était à fond dans les cinq derniers kilomètres. Bien sûr que j'aurais voulu de l'aide de la part d'Alaphilippe et de Kwiatkowski mais vu mon statut, c'est impossible d'avoir de l'aide de la part d'autres coureurs.

Cela aurait été mieux de basculer seul. Mais tout n'est pas possible et ce que j'ai fait aujourd'hui est tout de même quelque chose de spécial."

 

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir

Cyclisme