Ricco pris une nouvelle fois les mains dans le sac

Riccardo Ricco n’a visiblement pas compris la leçon. Le coureur italien de 31 ans s’est fait arrêter dans les environs de Livourne en possession d’EPO et de testostérone. Les forces de l’ordre italiennes ont surpris l’ancien cycliste et un autre coureur dont on ne connaît pas encore l’identité, en train de s’approvisionner en substances dopantes chez un médecin et un commerçant. Les deux hommes étaient en possession de 1200€ plus que probablement destinés à l'achat de l'EPO et du testostérone.

Les trente emballages de produits dopants étaient dissimulés dans des sacs en toile, cachés à leur tour dans des boites à chaussures. Les quatre individus sont à présent poursuivis pour recel et commerce de produits dopants. Après une inspection au domicile du médecin et du commerçant, les forces de l’ordre auraient trouvé des quantités d’EPO et de testostérone pour une valeur de 15 000€.

Ce n’est évidemment pas la première affaire de dopage dans laquelle Riccardo Ricco a été impliqué. En 2001, il se voyait interdit de championnat du monde junior de cyclo-cross suite à un taux d’hématocrite trop élevé. En 2008, l’ex-coureur de chez Saunier-Duval est contrôlé positif à l’EPO et écope de 2 ans de suspension. Finalement en 2011, l’italien est emmené d’urgence à l’hôpital suite à une autotransfusion sanguine mal effectuée. Il est, encore à l'heure actuelle, suspendu jusqu'en 2024.

G.Zidda

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK