Rétro : De Hooglede-Gits aux Lacs de l'Eau d'Heure, le 26 juin sourit à Philippe Gilbert

Philippe Gilbert célèbre ses deux victoires lors des Championnats de Belgique
3 images
Philippe Gilbert célèbre ses deux victoires lors des Championnats de Belgique - © RTBF - Belga

Passé professionnel en 2003, Philippe Gilbert a dû attendre le 26 juin 2011 pour décrocher son premier titre de Champion de Belgique. Cinq ans plus tard jour pour jour, il récidivait du côté des Lacs de l'Eau d'Heure.

>> Championnats de Belgique : Les onze dernières arrivées compilées en une vidéo

On lui fixe d'ores et déjà rendez-vous en 2021 à Waregem pour boucler la boucle, mais en attendant, nous vous proposons de revivre ces deux éditions des Championnats de Belgique remportées par Philippe Gilbert...

Hooglede-Gits 2011 : Du plat, mais pas de problème...

En 2011, le parcours du National, tracé à Hooglede-Gits, est on ne peut plus favorable aux sprinteurs.

Sous le soleil, Philippe Gilbert place une première accélération très tôt dans la course, alors qu'il reste une petite centaine de kilomètres à disputer, et emmène 13 coureurs dans son sillage.

Sous l'impulsion de l'équipe Quickstep de Tom Boonen, piégé, le peloton revient dans les échappements de l'échappée... mais Philippe Gilbert repart à l'offensive et est cette fois accompagné de Tom Boonen. Le bon coup est parti !

Parmi les 18 hommes de tête (17 après les deux crevaisons de Jonas van Genechten), Philippe Gilbert et Tom Boonen sont bien entourés. Du côté de chez Omega Pharma-Lotto, Jan Bakelants, Jurgen Van De Walle et Kenny Dehaes sont présents, alors que chez Quickstep, Dries Devenyns et Julien Vermote font également partie du bon coup.

Tous collaborent parfaitement, et après quelques tentatives rapidement avortées (essentiellement signées Preben Van Hecke), tout va se jouer dans les derniers hectomètres...

Philippe Gilbert passe à l'attaque à un peu plus de deux kilomètres de l'arrivée, dans la petite côte pavée du Gitsberg. La pente n'est pas très raide, mais après près de 240 kilomètres passés sous le soleil, les organismes ont souffert.

Tom Boonen, pourtant idéalement placé, ne parvient pas à accrocher la roue de Philippe Gilbert et stagne à quelques mètres de son rival, qui se détache peu à peu.

Le Remoucastrien donne tout et creuse l'écart. La dernière ligne droite n'est qu'une formalité, malgré les efforts de plusieurs coureurs derrière : Philippe Gilbert peut se relever et savourer son premier titre de Champion de Belgique, alors que derrière, Gianni Meersman (FDJ) s'empare au sprint de la deuxième place devant Jelle Wallays (Tosport Vlaanderen). Tom Boonen, qui a coincé, termine septième.

Moins d'une semaine plus tard, c'est vêtu de noir-jaune-rouge que Philippe Gilbert décrochera la première étape du Tour de France au Mont des Alouettes, synonyme de maillot jaune.

Lacs de l'eau d'Heure 2016 : Un duel avec Tim Wellens

Le scénario est totalement différent cinq ans plus tard, aux Lacs de l'Eau d'Heure, sur un parcours bien plus vallonné : Philippe Gilbert, qui porte les couleurs de l'équipe BMC, ne compte que quelques coéquipiers dans le peloton. Mais quels coéquipiers : Greg Van Avermaet, Dylan Teuns, Ben Hermans et Loïc Vliegen.

Après un début de course très animé, Philippe Gilbert passe à l'offensive à cinquante bornes de l'arrivée et emmène Tim Wellens (Lotto Soudal) et Laurens De Plus (Etixx - Quick Step) dans sa roue. Les trois hommes reviennent sur Thomas De Gendt (Lotto Soudal), qui avait attaqué un peu plus tôt, et qui doit rapidement se relever.

Les meilleures équipes sont représentées à l'avant, et derrière, les différentes tentatives de contre-attaque sont rapidement neutralisées.

Mais dans l'avant-dernier tour de ce circuit très exigeant, Stijn Devolder (Trek-Segafredo) en remet une couche et emmène Greg Van Avermaet (BMC) et Jan Bakelants (AG2R) avec lui. Plusieurs coureurs reviennent sur ce trio, alors que dans le même temps, devant, Laurens De Plus doit laisser filer Philippe Gilbert et Tim Wellens à 25 kilomètres de l'arrivée.

La météo est très changeante, et la pluie refait son apparition. Jan Bakelants, en grande forme, en remet une couche et emmène Greg Van Avermaet, le duo Pieter Serry - Julien Vermote (Etixx - Quick Step), Jürgen Roelandts (Lotto Soudal), Wout van Aert (Crelan), Stijn Devolder Laurens De Vreese (Astana) et Sébastien Delfosse (Wallonie-Bruxelles) dans son sillage.

Mais à l'entrée du dernier tour, les poursuivants, qui viennent "d'avaler" Laurens De Plus, accusent encore près d'1'30" de retard sur le duo de tête...

Tim Wellens tente à deux reprises de décrocher Philippe Gilbert à neuf kilomètres de l'arrivée, dans l'avant-dernière bosse du parcours. Sans succès.

Dans le "Petit Poggio", ultime difficulté du jour, les deux hommes se regardent... Tim Wellens essaie une troisième fois de s'envoler seul vers la victoire, sans succès.

Les deux hommes se lancent dans un jeu d'influence à deux kilomètres du but. Sous la flamme rouge, Philippe Gilbert passe devant Tim Wellens. Le coureur BMC produit son effort à 200 mètres de la ligne et ne laisse aucune chance au Limbourgeois. Greg Van Avermaet, en solitaire, s'adjuge lui la troisième place après avoir parfaitement contrôlé la course derrière.

Après deux étapes du Tour du Luxembourg, Philippe Gilbert décroche son troisième succès en l'espace d'un mois et s'empare pour la deuxième fois de sa carrière du maillot tricolore.

Depuis ce 26 juin 2016, celui qui est aujourd'hui le coéquipier de... Tim Wellens chez Lotto Soudal a ajouté dix succès à son palmarès, dont le Tour des Flandres 2017, avec ce maillot de Champion de Belgique sur les épaules, et Paris-Roubaix 2019...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK