Retour au tracé de 2013 pour le final de Liège-Bastogne-Liège

Gilbert et Gerrans dans La Redoute en 2014
2 images
Gilbert et Gerrans dans La Redoute en 2014 - © ERIC LALMAND - BELGA

ASO revient à un tracé plus sélectif dans les 80 derniers kilomètres de la Doyenne avec 8 côtes dans les deux dernières heures de course.

En 2014, pour la 100e édition de Liège Bastogne, ASO avait eu la fausse bonne idée de remettre les Forges au programme en oubliant volontairement le Rosier et le Maquisard. Le vent de dos qui avait poussé les coureurs depuis Bastogne, de plus longues plages de récupération conjugués à un peloton où les favoris avaient tardé à se découvrir, nous avaient valu une des éditions les plus soporifiques de l’histoire. Déception totale des spectateurs aux organisateurs en passant par les coureurs (Gerrans, le vainqueur, excepté).

Retour en 2015 à une version plus difficile en diminuant les phases de récupération. Après la trilogie Wanne, Stockeu et Haute levée, le peloton reprendra le Rosier puis le col du Maquisard avant de foncer vers La redoute à 35 kilomètres de l’arrivée. Suivront alors la Roche aux faucons et Saint Nicolas avant l’arrivée à Ans. A noter que si le Hornay (situé après La Redoute) et la côte d’Ans seront encore empruntés cette année, ils ne sont pas considérés comme des bosses par les organisateurs.

8 côtes officielles en 85 kilomètres … plus question de vivre une arrivée de la Doyenne avec un peloton de 70 coureurs au pied d’Ans. La ligne d’arrivée sera identique à celle des éditions précédentes.

L. Bruwier

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK