Remco Evenepoel "c’est une sorte de remerciement à tous ceux qui m’ont soutenu pendant cette période difficile"

Remco Evenepoel a remporté dimanche après-midi le Tour de Belgique après la victoire sur la dernière étape de son équipier Mark Cavendish. Le Belge, heureux après ce premier succès en course par étapes cette saison, dresse un bilan de l’étape "ça a été tout de suite une étape nerveuse. Mes coéquipiers et moi avons roulé un très bon dernier tour. C’était aussi ma dernière tâche, je devais bien placer mes équipiers dans la dernière ligne droite. J’ai roulé en tête au dernier rond-point".

Evenepoel était content pour son équipier Mark Cavendish, lauréat de l’étape "c’est incroyable. Il a montré qu’il se sentait bien. On a été le plus vite possible, comme on le voulait. C’était une étape idéale pour nous. On a fait le travail pour lui. Terminer ce Tour avec une victoire, ça fait du bien. On a fini toutes les étapes dans les trois premiers."

Cette victoire fait du bien au coureur de 21 ans, qui revient de loin après sa longue absence pour blessure. Il n’oublie pas ses supporters "c’est une sorte de remerciement à tous ceux qui m’ont soutenu pendant cette période difficile. Cette victoire est très significative à mes yeux. Je reviens après des entraînements très durs. C’était important de gagner le contre-la-montre".

Le Belge s’était mis des objectifs ambitieux et en tire un bilan plus que positif "je voulais tout d’abord être prêt pour le départ du Giro avant de pouvoir réussir ici. C’est une très bonne progression que nous avons réussie. C’était très difficile mais ça a marché".

Un été intense

Le natif de Schepdael aura un été chargé avec les Championnats de Belgique et les Jeux Olympiques "je ne sais pas encore où aura lieu le stage mais il faut considérer que quand vous allez en altitude, vous ne pouvez pas vous entraîner aussi intensivement. Dans mon cas, ça sera un stage avec de l’intensité qui sera plus intéressant plus le futur que d’aller en haute montagne. Peut-être l’Espagne. Je pars début juillet vers Tokyo".

Les Championnats de Belgique feront d’ailleurs office de test grandeur nature avant les Jeux Olympiques "ce sera le dernier chrono avant les Jeux. La distance sera pareille, c’est un bon examen avant les JO. Je sens que j’ai la force et la vitesse dans les jambes. Je vais bien récupérer demain. Mardi j’irai faire une reconnaissance du parcours et mercredi c’est la course. J’ai hâte de souffrir en tout cas !"

Ce n’est pas encore le Remco d’avant la chute

S’il se sent mieux, le jeune prodige sent qu’il a encore du chemin avant de revenir à son meilleur niveau : "J’ai encore du travail à faire au niveau de l’explosivité et l’intensité. Déjà mercredi ce sera un bon test pour voir où je suis sur un effort d’une longue période. Déjà mercredi passé, j’ai senti que ça commence à revenir mais ce n’est pas encore le Remco d’avant la chute où je pouvais encore accélérer après les longs efforts".

Evenepoel était bien évidemment devant sa télévision pour regarder le premier match des Belges à l’Euro "les Diables ont gagné, c’est bon pour la Belgique. J’espère que ce sera pareil pour les Belges pendant les Jeux mais d’abord les Diables doivent gagner l’Euro. J’ai regardé le match dans le bus, j’ai mis le maillot que les Diables m’ont offert. C’était un bon match. Le premier match d’un tournoi est toujours le plus difficile. Ils ont bien géré et ils sont bien partis pour faire une bonne série".

Le vainqueur du Tour de Belgique prendra un peu de repos avant les Jeux mais pas trop : "Je prendrai une bonne période de récupération. Je ne me suis pas reposé depuis février. Ça me fera du bien. Fin août et septembre je ferai encore beaucoup de courses avec la tête tournée à l’année prochaine".

On sent le Belge soulagé et détendu. Il n’hésite d’ailleurs pas à rigoler et charrier un supporter en pleine interview. Evenepoel vient de loin et il le sait, d’où le sourire marqué sur son visage.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK