Rasmussen mentait pour tromper sa femme

Michael Rasmussen
Michael Rasmussen - © EPA

Le coureur cycliste Michael Rasmussen a finalement donné une explication sur ses mensonges en 2007, au sujet de ses 'whereabouts' (signalement obligatoire de sa localisation afin de permettre des contrôles antidopage inopinés).

Des mensonges révélés lors du Tour de France qui allaient lui coûter le victoire finale. Le Danois aurait connu à l'époque des problèmes avec son épouse et aurait eu une relation avec une autre femme. C'est pour cacher cette liaison qu'il n'aurait pas indiqué le réel endroit où il se trouvait avant le départ de la Grande Boucle.

Rasmussen était porteur du maillot jaune et en passe de s'imposer quand il a été exclu du Tour par son équipe Rabobank. Il avait déclaré se trouver au Mexique, le pays natal de sa femme, au mois de juin alors qu'il était en réalité en Italie. Il a ainsi pu échapper à tout contrôle.

"Je voulais que ma femme croie que j'étais à Mexico. Mais j'étais en Italie, mais pas dans ma maison (au bord du lac de Garde)", a déclaré Rasmussen au journal Ekstra Bladet.

Il ne veut pas donner davantage de détails. "Ce qui est privé doit le rester. Il est étonnant de voir le nombre de coureurs qui divorcent après leur carrière. J'étais très proche de rejoindre les statistiques mais je suis content du déroulement des choses. Le scandale du Tour et tout ce qui a suivi ensuite ont été une épreuve difficile pour notre mariage. Sans notre fils Milo, il n'aurait sans doute pas tenu."


Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK