Quinn Simmons suspendu jusqu'à nouvel ordre par Trek-Segafredo

La formation cycliste Trek-Segafredo a annoncé mercredi soir avoir suspendu, jusqu’à nouvel ordre, le prometteur néo-professionnel américain Quinn Simmons, 19 ans, en raison de tweets politiques polémiques.

Quinn Simmons a récemment affirmé son soutien à Donald Trump. Ce qui est son droit le plus strict. Sa formation rappelle qu’elle "soutient le droit à la liberté d’expression". C’est plutôt la manière dont il exprime son soutien qui a posé problème à sa formation.

En réponse au tweet d’un journaliste néerlandais qui affichait son aversion pour le président américaine et qui invitait ces followers à arrêter de le suivre s’ils étaient parmi ses partisans, Simmons a posté un "bye" assorti d’une main noire. Cet émoji a été vu comme une sorte d'"internet blackface", qui souligne un manque de conscience raciale du coureur.

Selon l’équipe, le champion du monde chez les juniors en 2019 a "fait des déclarations qui sont, selon nous, source de division, incendiaires et préjudiciables à l’équipe, au cyclisme professionnel, ses fans et au futur positif que nous voulons créer autour de ce sport".

En réponse à ces tweets, la formation américaine, qui s’est décrite comme une "organisation qui valorise l’inclusivité et la diversité", a suspendu jusqu’à nouvel ordre Quinn Simmons.

Pour sa première saison chez les pros, Quinn Simmons a terminé 2e du Tour de Hongrie. Mercredi, il a pris la 135e place de la Flèche Wallonne.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK