Quick-Step aura plusieurs cartes à jouer sur le GP E3 et Gand-Wevelgem

Yves Lampaert ici aux côtés de Philippe Gilbert
Yves Lampaert ici aux côtés de Philippe Gilbert - © YORICK JANSENS - BELGA

L'an dernier Philippe Gilbert avait pris la 2ème place dans le Grand Prix E3 Harelbeke derrière Greg Van Avermaet. Ce vendredi le coureur de Quick-Step Floors sera à nouveau au départ de cette épreuve du WorldTour qui ne figure pas encore à son palmarès. Deux jours plus tard, Gilbert s'alignera également sur Gand-Wevelgem.

Outre Gilbert, Tim Declercq, Yves Lampaert, le Français Florian Sénéchal, le Tchèque Zdenek Stybar et le Néerlandais Niki Terpstra disputeront les deux courses. Iljo Keisse sera présent à Harelbeke et sera remplacé par l'Italien Elia Viviani, lauréat mercredi des Trois Jours Bruges-La Panne, dimanche.

"Le GP E3 Harelbeke est l'une des courses les plus difficiles au monde, mais sans secrets. La tactique de l'équipe jouera un rôle majeur, déclare Tom Steels, le responsable de l'équipe Quick-Step Floors. Ces derniers mois, nous avons travaillé dur pour être dans la meilleure forme possible pendant cette période importante de l'année. Nous voulons être là, non seulement parce que c'est une bonne préparation pour le Tour des Flandres, mais aussi parce que c'est une course très importante et très belle".

Steels attend également avec impatience dimanche : "Gand-Wevelgem se joue en principe sur le mont Kemmel. Mais peut-être que la décision tombera plus tôt, après 50 kilomètres. Tout le monde nous regardera parce que nous avons des options dans tous les scénarios. Nous visons un bon résultat, mais nous gardons notre jeu secret."

Le résumé du GP E3 Harelbeke 2017

Le résumé de Gand-Wevelgem 2017

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK