Quatre ans de suspension pour Jarlinson Pantano

Jarlinson Pantano
Jarlinson Pantano - © JEFF PACHOUD - AFP

L'Union cycliste internationale (UCI) a infligé mercredi quatre ans de suspension au Colombien Jarlinson Pantano. Ce dernier avait mis un terme à sa carrière de coureur en juin dernier, après un contrôle positif à l'EPO.

Jarlinson Pantano, 31 ans, avait été contrôlé positif à l'EPO le 26 février 2019 au Tour du Haut-Var (2.1). Le coureur de Trek-Segafedo avait été suspendu provisoirement en avril 2019, et avait annoncé en juin 2019 qu'il pendait son vélo au clou. "J'ai décidé de ne pas me battre, de ne pas batailler contre l'UCI car cela coûte beaucoup d'argent, et ne débouchera sur rien de concret avant un an, voire deux. Je ne veux pas entraîner ma famille dans cela. Je n'ai plus rien à prouver et je ne garde aucune rancune", déclarait alors le Colombien.

La sanction de l'UCI est tombée ce mercredi. "Le Tribunal Antidopage de l'UCI a rendu sa décision dans l'affaire concernant M. Jarlinson Pantano Gómez. Le Tribunal a reconnu le coureur coupable d'une violation du Règlement Antidopage (présence d'érythropoïétine recombinante) et a prononcé une suspension de quatre ans à son encontre", indique le communiqué de l'UCI. La décision motivée du tribunal sera publiée prochainement.

Jarlinson Pantano avait enlevé la 15e étape Tour de France 2016. Il a aussi gagné le maillot à pois du Tour de l'Avenir 2010, une étape du Tour de Colombie 2011, une étape du Tour de Suisse 2016, un titre de champion de Colombie du contre-la-montre en 2017 et une étape du Tour de Catalogne en 2018.