Prudhomme pas optimiste pour les "wallonnes" : "On parle d'un pic de l'épidémie mi-avril"

Christian Prud'homme sur la tenue de Paris-Roubaix :"Il est trop tôt pour donner une réponse définitive"
Christian Prud'homme sur la tenue de Paris-Roubaix :"Il est trop tôt pour donner une réponse définitive" - © RONDEAU - PRESSE SPORTS

L’épidémie de coronavirus sème le doute sur le monde sportif et les courses wallonnes n'échappent pas à la règle. Elles doivent se tenir en avril prochain. 
Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France et organisateur des "wallonnes", s’est exprimé sur le sujet : "C’est très difficile de se projeter. La situation change d’une heure à l’autre. Je ne peux que rapporter ce que j’entends. On parle d’un pic vers le 10– 2 avril. Ce sera peut-être pas ça. On dit qu’il faut au moins six semaines. Donc si tel est le cas, il sera compliqué d’organiser les classiques belges."

La Flèche Wallonne doit se tenir le 22 avril, et Liège-Bastogne-Liège doit avoir lieu le 26 avril. En 2019, le danois Jacob Fuglsang (Astana) a remporté la classique ardennaise alors que le français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté la Flèche Wallonne.

Les classiques wallonnes ne sont pas les seules courses menacées. "Concernant la tenue de Paris-Roubaix, il est trop tôt pour donner une réponse définitive. Il y a un moment où on ne voit pas très bien comment une course se déroulant en avril pourrait avoir lieu dans des conditions normales, ou avoir lieu tout cours." a ajouté Christian Prudhomme.

Paris-Roubaix doit avoir lieu le 12 avril prochain, au départ de Compiègne. Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) a remporté cette course en 2019, ajoutant ce monument à son palmarès.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK