"Plus facile de ne pas être favori"

"C’est plus facile de ne pas être cité parmi les favoris, annonce d'emblée Tom Boonen. Tu n’es pas aidé quand tu prends le départ de Milan-San Remo en étant pointé comme le grand favori ! Je vais prendre le départ comme toutes les années précédentes, pour essayer de gagner la course, avec l’aide de tous mes coéquipiers. C’est plus tranquille cette année, pas comme l’an passé, où j’étais le grand favori. On va faire la course comme tous les autres, mais si je suis présent dans le final, vous pouvez être sûrs que je vais essayer de l’emporter. Si j’ai bien récupéré de ma grippe, je suis sûr que la condition sera là. La semaine passée, j’étais en forme avant de tomber malade. Cette semaine n’a pas été facile pour moi, mais ce n’était pas non plus catastrophique."

En ce qui concerne ses favoris, le triple vainqueur de Paris-Roubaix pointe du doigt le champion du monde en titre. "Hushovd est en grande forme, il m’a dit qu’il était déjà au top. C’est mon grand favori pour Milan-San Remo. Tous les autres sont encore loin de leur pic de forme et de leurs grands objectifs. Freire est toujours à suivre sur San Remo, Cavendish aussi. Pour un attaquant, ce sera difficile cette année. Je suis certain que Philippe va tout faire pour gagner et lancer l’offensive dans le Poggio, mais avec Garmin, qui a trois sprinters qui sont aussi capables d’attaquer, je pense que ce sera difficile d’arriver tout seul."
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK