Philippe Gilbert: "J'ai essayé dans la Cipressa"

"J'ai pris la tête au sommet, de telle façon je pouvais choisir ma propre trajectoire. Dans le bas, nous étions un petit groupe de 8 ou 9 coureurs, mais cela ne s'est pas organisé dans le groupe et donc cela n'a pas abouti. J'ai encore essayé avec Jurgen Roelandts de revenir sur Chavanel, Vorganov et Stannard, mais je trouvais que cela n'avait aucun sens de poursuivre. En regardant après coup, nous aurions peut-être mieux fait d'encore essayer de boucher le trou."

Concernant les insinuations d'avoir utilisé de la cortisone, publiées ce week-end dans la presse, le champion du monde a répliqué: "J'ai appris à ne pas tenir compte de ce genre de bêtises et donc cela ne me touche pas."

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK