Paris-Nice : Primoz Roglic impressionne et s'impose sur la sixième étape, il conforte son maillot jaune

Primoz Roglic, de nouveau très impressionnant, s'est imposé devant Christophe Laporte et Michael Matthews sur la 6e étape de Paris-Nice. C'était la plus longue de la semaine, elle reliait Brignoles à Biot sur un peu plus de 202. Le premier Belge est quatrième, il s'agit de Dylan Theuns. 
Une étape durant laquelle on a assisté à l'abandon de Brandon McNulty (UAE Team Emirates), troisième au général jusque-là, suite à une chute.

Roglic serein, Elissonde presque jusqu'au bout

Après une cinquantaine de kilomètres, une échappée se forme en plusieurs étapes pour être finalement composée de Victor Campenaerts (Qhubeka Assos), Julien El Fares (EF Nippo), Alexey Lutsenko (Astana), Kenny Elissonde (Trek), Anthony Perez (Cofidis) et Jonathan Hivert (B&B Hotels). A un peu moins de 60 kilomètres de l’arrivée, ce groupe possède environ deux minutes d’avance. Mais El Fares est lâché et le groupe diminue donc petit à petit. Crevaison pour Lutsenko à 32 km de l’arrivée, un coup dur pour l’échappée.

Il reste un peu moins de 20 kilomètres quand ce qu’il reste de l’échappée éclate pour ne laisser que Kenny Elisonde en tête. Campenaerts et les autres sont repris tour à tour.

Des petites attaques émergent du peloton, qui roule de plus en plus vite. Elissonde ne peut pas tenir le coup tout seul même s’il résiste vraiment bien jusqu’au bout, Jonas Rutch le rejoint pour les derniers kilomètres. Ils ont 20 secondes d’avance à 7 kilomètres de l’arrivée. Il reste trois kilomètres quand le peloton reprend Elissonde alors que Rutch attaque. Au même moment, Philippe Gilbert est lâché à l’arrière du peloton.

Dans l'ascension finale, Roglic semble de nouveau très très bien et il le confirme en s'imposant au sommet sans être inquiété. Le Slovène impressionne. 

Au classement général, Roglic compte désormais 41 secondes d'avance sur l'Allemand Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe) et 50 secondes sur l'Espagnol Ion Izagirre (Astana-Premier Tech). Tiesj Benoot (Team DSM) est sixième et premier Belge à 1:14 de Roglic.

Samedi, l'étape reine de la Course au Soleil attend le peloton avec un départ du Broc et une arrivée au sommet de Valdebore La Colmiane (119,2 km). Le départ de l'étape devait initialement se faire à Nice mais les mesures contre le coronavirus en place dans la cité niçoise ont poussé les organisateurs à réduire l'étape.

Dimanche, le peloton n'arrivera pas sur la Promenade des Anglais à Nice comme prévu mais à Levens au terme d'une étape de 92,7 km.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK