Moreno Moser arrête sa carrière

Moreno Moser chez Cannondale en 2013 (archive)
Moreno Moser chez Cannondale en 2013 (archive) - © YORICK JANSENS - BELGA

Il a mis pied à terre. Moreno Moser range son vélo à seulement 28 ans. Le coureur de la Nippo-Vini Fantini, passé par Liquigas et Astana, a pris tout le monde de court. Il ne s'estime plus capable d'atteindre son meilleur niveau comme il a expliqué dans les colonnes du quotidien italien La Gazzetta dello Sport ce lundi : « Je ne me sens plus compétitif. J'ai toujours été un gagnant mais les moments difficiles sont de plus en plus nombreux. Je ne souffre de rien en particulier, la situation est juste ce qu'elle est. Si je ne suis plus en mesure d'être assez bon, je préfère arrêter. »  

Moser stoppe une carrière professionnelle débutée en 2011 au sein de l'équipe italienne Liquigas, devenue ensuite Cannondale. Au sein de cette formation, ce puncheur natif de Trente se constitue un palmarès intéressant : vainqueur du Tour de Pologne en 2012, du Grand Prix de Francfort 2012 et des Strade Bianche 2013. 

Après cette période glorieuse, il a connu un déclin rapide chez Astana (2017-2018) comme chez Nippo-Vini Fantini cette saison, subissant une grave infection au Cytomégalovirus en 2017. Démotivé, en manque de succès sur le circuit, il annonce cette nouvelle en plein Giro, comme un symbole, pour une course que le neveu de Francesco Moser n'a couru que deux fois (41e en 2016) dans sa carrière.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK