Mondiaux de cyclisme sur piste : Lotte Kopecky en or sur la course aux points, Ghys et De Ketele en bronze à l'américaine

Lotte Kopecky, 25 ans, est devenue championne du monde de la course aux points dimanche lors de la dernière journée des Mondiaux de cyclisme sur piste sur le vélodrome de Roubaix. Robbe Ghys et Kenny De Ketele ont décroché le bronze dans l'américaine.

L'Anversoise s'est imposée avec 76 points pour devancer dans l'ultime tour la Britannique Katie Archibald (72 points), médaillée d'argent, et la Néerlandaise Kirsten Wild (60 points), en bronze.

Wild, 39 ans, a ainsi fait ses adieux à la haute compétition en récoltant la médaille de bronze à l'âge de 39 ans. La Néerlandaise, neuf fois championne du monde (3 scratch et 3 américaine, 2 omnium, 1 course aux points), a reçu un hommage du président de l'Union cycliste internationale (UCI), David Lappartient, à la fin de la course.

Quatrième de la course sur route des Jeux Olympiques de Tokyo cet été, Lotte Kopecky, qui court sur route pour l'équipe Liv, portera l'an prochain les couleurs de SD Worx.

C'est la première médaille d'or pour la Belgique aux championnats du monde dans cette discipline. C'est aussi la troisième médaille pour Lotte Kopecky lors de cette édition mondiale sur la piste française après l'argent décroché dans la course par élimination et dans l'omnium.

C'est le deuxième titre mondial sur la piste pour Lotte Kopecky après le titre décroché dans la course à l'Américaine avec Jolien D'hoore en 2017.

La belle moisson noire-jaune-rouge s'est poursuivie dans l'après-midi. Le duo Ghys-De Ketele s'est classé troisième de l'américaine (une course aux points par équipe de deux). King Kenny fait ses adieux aux mondiaux avec une ultime médaille.

La paire belge a dû s'incliner face aux maîtres danois de la discipline. Déjà titrés à Tokyo, Lasse Norman Hansen et Michael Morkov ont confirmé leur supériorité. Les Italiens Consonni et Scartezzini terminent 2es dans cette course longue de 200 tours, soit 50 kilomètres entrecoupés de 20 sprints.

Morkov (36 ans), qui passe pour l'un des tout meilleurs "lanceurs" dans les sprints sur la route, a obtenu sa troisième médaille d'or dans l'américaine, douze ans après la première.
Hansen (29 ans), révélé par son titre olympique sur l'omnium aux JO de Londres, compte désormais neuf médailles dans les Mondiaux (trois en or).  Le Danemark, l'une des nations fortes de la piste, n'avait pas encore empoché de médaille depuis le début des Mondiaux 2021.



Au total, la Belgique clôture ces mondiaux avec 6 médailles. Aux trois podiums de Kopecky, il faut donc ajouter la "plaque" de Ghys et De Ketele et les deuxièmes places de Kenny De Ketele (course aux points) et Tuur Dens (scratch)en début de semaine.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK