Mathieu van der Poel fait coup double en Grande-Bretagne, cinq Belges dans le Top 10

Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a remporté la quatrième étape du Tour de Grande-Bretagne ce mardi après 173,2 kilomètres entre Gateshead et Kendal. Le Néerlandais, au prix d’une montée finale menée à tambour battant, a devancé de quelques secondes Jasper De Buyst (Lotto Soudal) et l’Australien Simon Clarke (EF Education First).

Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy) a terminé sixième, devant Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), septième, Ben Hermans (Israël Cycling Academy), huitième, et Tiesj Benoot (Lotto Soudal), dixième.

Trois hommes ont pris la poudre d’escampette assez tôt dans la journée. Le Néerlandais Dylan van Baarle (Ineos) et le Français Axel Domont (AG2R-La Mondiale), partis après 10 kilomètres, ont été rejoints quelques kilomètres plus tard par l’Irlandais Eddie Dunbar (Ineos).

Après avoir compté un peu plus de 3 : 00 d’avance sur le peloton, les trois fuyards ont vu leur avance fondre inexorablement avant que van Baarle ne parte en solitaire. Le Néerlandais a finalement été repris à 35 bornes de l’arrivée.

Les attaques se sont ensuite succédé à la tête du peloton, Mathieu van der Poel, Tiesj Benoot tentant leur chance avant que Tony Gallopin (AG2R-La Mondiale) ne creuse l’écart. Le Français a vu Ben Hermans et le Britannique James Shaw (SwiftCarbon Pro Cycling) lui prêter main-forte.

Le trio, passé sous la flamme rouge avec 10 secondes d’avance, a vu le groupe de tête revenir dans la montée finale. C’est alors que van der Poel a placé une attaque que personne n’a été capable de suivre.

Le Néerlandais de 24 ans, qui a décroché sa 19ème victoire sur la route, a ainsi confirmé son statut de favori pour les prochains Mondiaux. Il a également pris le maillot vert de leader au général aux dépens de l’Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), vainqueur dimanche. Il devance l’Italien d’une seconde alors que De Buyst est troisième à 7 secondes.

Mercredi, la cinquième étape verra le peloton effectuer une boucle de 174,1 kilomètres autour de Birkenhead. Le Tour de Grande-Bretagne, remporté l’an dernier par le Français Julian Alaphilippe, s’achève samedi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK