Martinelli vainqueur de la 1ère étape au Tour de Pologne, Gilbert 6ème

Davide Martinelli
Davide Martinelli - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

On a assisté à un doublé de l'équipe Etixx-Quick Step mardi à l'arrivée en légère montée de la 1e étape du Tour de Pologne cycliste (WorldTour) courue sur 135 kilomètres de Radzymin, dans la banlieue de la capitale, à Varsovie, où le néo-pro Italien Davide Martinelli s'est en effet imposé de justesse devant le Colombien Fernando Gaviria et l'Australien Caleb Ewan (Orica-BikeExchange). Philippe Gilbert (BMC) s'est classé 6e et Tim Wellens (Lotto Soudal) 9e.

Martinelli, 23 ans, dont c'est la 2e victoire après la 2e étape du Tour de Provence (2.1), est donc le premier leader de l'épreuve.

L'échappée du jour qui a compté jusqu'à 3:40 d'avance comprenait Alessandro De Marchi (BMC), Jaroslaw Marcyz (CCC Sprandi Polkowice), Peter Williams (ONE Pro Cycling), Szymon Rekita (Pologne), Marc Fournier (FDJ) et Jonas Koch (Verva-ActiveJet).

Mais l'équipe Orica-BikeExchange qui misait sur son sprinter Ewan, 2e à Varsovie l'an dernier, n'a pas laissé les fuyards prendre davantage de champ. L'écart n'était donc plus que d'une minute au premier Grand Prix de la montagne remporté par Marcyz, où Rekita a laché prise, à 45 kilomètres de l'arrivée.

Etixx-Quick Step et Sky contribuant désormais à la chasse, l'échappée était condamnée, et De Marchi qui l'avait bien compris tenta dès lors de partir seul à 25 kilomètres de l'arrivée. Mais il sera également repris un peu plus loin.

Maciej Paterski (CCC Sprandi) profita de la deuxième difficulté de 4e catégorie du jour pour essayer de piéger tout le monde, mais son entreprise avorta sous l'impulsion de Katusha et il dut abdiquer à 8 kilomètres de la banderole.

Alors que tout le monde préparait le sprint, une petite côte permit à Martinelli, Zdenek Stybar, Gilbert et Michael Kwiatkowski de légèrement se détacher juste avant la flamme rouge.

Caleb Ewan combla le trou mais Martinelli repartit de plus belle aux 600 mètres. On se regardait derrière, seul Lorrenzo Manzin (FDJ) se décidant finalement à tenter de ramener le peloton pour Kevin Reza.

Ewan lança le sprint mais c'était trop tard. Martinelli l'emporta et Ewan ne termina que troisième, Fernando Gaviria lui ayant ravi l'accessit d'honneur.

Mercredi la 2e étape de 128 kilomètres conduira les coureurs de Tarnowskie Góry à Katowice.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK