Luc, ce soigneur de Lotto-Soudal ayant joué avec ... Léonardo Dicaprio

Luc Sempels
Luc Sempels - © James Odvart

Sur le Tour d'Italie Espoirs, Luc Sempels (55 ans) est le soigneur pour Lotto-Soudal U23, l'équipe satellite de la formation WorldTour du même nom. Si dans certaines familles, la passion du vélo se transmet de génération en génération. Chez les Sempels, c'est loin d'être le cas. Pour associer cet homme au vélo, il faut regarder dans la famille lointaine du père. " Un cousin de son paternel, Suske Verhaegen, a été coureur dans les années 70. Il a remporté Kuurne-Bruxelles-Kuurne en 1975 et 1976. Aujourd'hui, il possède un musée cycliste à Grottendonk (province d'Anvers) dans lequel il a rassemblé une impressionnante collection d'objets des années 50,60. Il a un tas d'anecdotes à raconter. Il pourrait parler des heures des meilleurs coureurs campinois. Et alors la cousine de mon père, Maria est mariée à Roger Rosiers, vainqueur de Paris-Roubaix en 1971. "

Luc Simpels vient d'une famille de sourds. Son père et sa mère étaient malentendants. Son paternel Bony était un grand sportif. Footballeur dans l'équipe nationale aux côtés de Jef Wellens, l'oncle de l'ancien cyclocrossman Bart Wellens, il a également participé à deux reprises aux Jeux Olympiques pour Sourds en 1961 à Helsinki (Finlande) et en 1965 à Washington (Etats-Unis) sur le 20 km marche.

Sa passion du massage

Si Luc Sempels est arrivé dans le vélo, c'est surtout avant tout grâce à son passion du massage. Déjà à 12 ans, il massait ses compagnons après les cours de sport. Plus tard, il a continué dans son club de 4e provinciale, le FC Pulle. Il a suivi une formation de masseur professionnel. Son fils, Aron a commencé le vélo. Il a donc ainsi massé son fils chez les débutants et les autres coureurs de son équipe de DCM Vorselaar. Il est devenu masseur de l'équipe Juniors avant d'arriver chez Lotto. " Un jour, un de mes collègues, Stefaan Sels, directeur sportif chez Lotto-Belisol et champion de Belgique Juniors en 1989 sur le contre-la-montre, m'a introduit dans l'équipe ".

Tiesj Benoot : Généreux dans l'effort comme dans la vie

Présent depuis 2014, du temps de Lotto-Belisol U23, Luc Sempels a massé les plus grands Espoirs belges de ces dernières années: Tiesj Benoot, Louis Vervaeke, Bjorg Lambrecht, ... "J'en ai vu beaucoup passer sur la table de massage. Je garde un bon souvenir de Tiesj Benoot. En 2014, il avait abandonné sur le Tour de Bretagne, malade, après deux jours. Il a passé le reste de la semaine à étudier et à distribuer les bidons. Sur le chemin du retour, il m'a aidé à faire le plein. Cela illustre la mentalité de ce garçon. Généreux dans l'effort comme dans la vie. "

Figurant dans le film Eclipse Totale

Mais bien avant ses débuts dans le vélo, Luc Sempels était figurant dans le film Eclipse Totale, ce drame tourné en 1995 racontant la liaison infernale entre les deux poètes Arthur Rimbaud et Paul Verlaine, dans lequel on retrouvait le tout jeune... Leonardo Di Caprio. "Une partie du film a été tourné à Anvers. J'avais envoyé ma candidature pour être figurant. Ils m'ont appelé en précisant que je devais laisser pousser ma barbe pendant deux semaines car l'histoire se passe au 19e siècle. J'ai joué le rôle du gardien de prison et à un moment donné, je dois prendre l'un des deux acteurs principaux par le bras, et c'était Léonardo Di Caprio, alors méconnu. Quand j'ai vu deux années plus tard qu'il interprétait Jack dans Titanic, cela m'a fait une drôle de sensation. Encore davantage avec les années vu la carrière réalisée par cet immense acteur."

Luc Simpels est une machine de travail

Ses activités de soigneur chez Lotto-Soudal U23 constituent une infime partie de son emploi du temps car Luc Sempels est une machine de travail. Pompier bénévole dans sa commune de Zandhoven depuis 30 ans, il travaille la semaine dans l'événementiel à la salle 'De Populier' et ne compte pas ses heures supplémentaires. "A Zandhoven, il se passe toujours quelque chose: une brocante, un bal, un concert. La salle peut accueillir jusqu'à 1300 personnes. Je travaille en semaine dans l'organisation des événements. Le week-end, je nettoie la salle pour le lendemain et je compte les boissons. Je fais cela pratiquement toutes les semaines et ce sont des heures supplémentaires. Ce qui me permet ensuite de prendre beaucoup de congé. C'est grâce à cela que je peux faire le Tour d'Italie Espoirs avec Lotto-Soudal. La course dure 10 jours, mais en réalité tu es parti deux semaines. En effet, il faut compter deux jours de trajet aller et deux pour le retour pour le transport de la camionnette avec le matériel. Pour être masseur dans une équipe cycliste, tu dois avoir du temps ou être pensionné. Je ne le fais pas pour l'argent mais par plaisir. Le Giro, c'est un peu mon travail de vacances."

Toujours occupé, Luc Sempels a mis au point un nouveau projet. Il a conçu une animation centrée sur les dangers domestiques pour des élèves de troisième primaire. "J'ai mis au point une séquence d'une heure dans laquelle je multiplie les petites scénettes pour sensibiliser les enfants contre les pièges de la vie quotidienne. J'ai rendu cela attractif et intéressant, car ce n'est pas facile de captiver un jeune public pendant 60 minutes. J'espère que le concept va prendre dans les écoles de la commune. C'est quelque chose dont je suis fier car j'ai tout bâti de A à Z."

De longues journées sur le Giro Espoirs

Vous l'aurez compris, Luc Sempels ne s'arrête jamais, à l'image de ses journées sur le Tour d'Italie Espoirs. "Je me lève le premier. Je vais très tôt au supermarché pour acheter la nourriture pour la journée. Je remplis les bidons. Ensuite, je vais me poster sur le premier lieu de ravitaillement pour les distribuer. Après, je rentre à l'hôtel installer le matériel, trouver de l'eau et de l'électricité, nécessaire au mécanicien pour laver les vélos. Je monte les valises dans les chambres. Je masse les coureurs et je termine par une lessive. Ce sont des longues journées, mais je suis là par passion et puis quand je vois les paysages que nous traversons, je me dis que cela en vaut la peine."

Figurant au cinéma, pompier, animateur dans les écoles, employé dans l'événementiel, soigneur, sans oublier son rôle de papa, la vie de Luc Sempels est bien remplie. Quand pense-t-il lever le pied? "A la pension, je partirai en voyage."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK