Lotto Soudal aux Deux Mers avec une forte équipe sur Tirreno-Adriatico

Tim Wellens (en 2ème position) et Tiesj Benoot (en 3ème position) aux Strade Bianche
Tim Wellens (en 2ème position) et Tiesj Benoot (en 3ème position) aux Strade Bianche - © YUZURU SUNADA - BELGA

Lido Di Camaiore accueille mercredi le départ de la 52e édition de Tirreno-Adriatico qui a lieu du 8 au 14 mars et débute comme ces deux dernières années par un contre-la-montre par équipes de près de 23 km, avant d'arriver six jours plus tard à San Benedetto del Tronto où se disputera un chrono de 10,5 km, individuel cette fois.

La deuxième étape, la plus longue (228 kilomètres) de la "Course des deux Mers" version 2017, est en grande partie plate avec une ascension finale de douze kilomètres. Le troisième jour offre une possibilité aux sprinters, qui devraient pouvoir franchir la section finale ascendante. La quatrième étape est dédiée aux grimpeurs. Avec une arrivée à 1675 mètres d'altitude, cette étape reine sera la plus importante pour le classement général. La cinquième étape est vallonnée et se termine par une raide et courte ascension avec des pourcentages maximum de 22%. Elle semble idéale pour les puncheurs, mais les grimpeurs pourront aussi montrer leurs qualités.

L'avant-dernière étape est une étape de transition après deux étapes difficiles et devrait se terminer par un sprint.

"Nous pouvons assister à un très beau Tirreno-Adriatico en tant qu'équipe", estime le directeur sportif de Lotto Soudal Bart Leysen. "Nous disposons en effet d'une excellente équipe. Tiesj Benoot et Tim Wellens sont en bonne forme. Il y a assez de possibilités d'aller chercher un bon résultat. Deux avec Tiesj et Tim et deux autres pour Jens Debusschere et Jürgen Roelandts. Une victoire d'étape est le grand objectif, sur la lancée des Strade Bianche..."

"Je pense qu'on peut viser le top-5 dans le contre-la-montre par équipes, ce qui serait fantastique. Tim Wellens et Tiesj Benoot pourront montrer leurs qualités le deuxième jour. Il y a assez d'ascensions et l'arrivée est au sommet. Ce n'est pas très raide et ils devraient dès lors être en mesure de se battre pour la victoire. Ce sera en revanche à Jens Debusschere et Jürgen Roelandts de jouer dans les étapes trois et six, a priori destinées aux sprinters. On comptera sur Tim Wellens pour une place d'honneur dans la quatrième étape, la plus difficile avec une longue et raide ascension, et pour la victoire le lendemain au sommet de la pente finale à Fermo, où pourrait également s'illustrer Tiesj Benoot. De nombreuses possibilités s'offrent donc à nous et tout sera tenté pour les exploiter. L'équipe est d'autant plus forte que nous pouvons répartir le pression qui ne pèsera donc pas sur les épaules d'un seul. Ce qui est excellent pour la sérénité des coureurs...", conclut Bart Leysen.

. L'équipe Lotto Soudal: Tiesj Benoot, Bart De Clercq, Jens Debusschere, Nikolas Maes, Tomasz Marczynski (Pol), Maxime Monfort, Jürgen Roelandts et Tim Wellens.

. Les étapes

Etape 1 mercredi 8 mars: Lido Di Camaiore - Lido Di Camaiore (c-l-m par équipes 22,7 km)

Etape 2 jeudi 9 mars: Camaiore - Pomarance (228 km)

Etape 3 vendredi 10 mars: Monterotondo Marittimo - Montalto Di Castro (204 km)

Etape 4 samedi 11 mars: Montalto Di Castro - Terminillo (187 km)

Etape 5 dimanche 12 mars: Rieti - Fermo (209 km)

Etape 6 lundi 13 mars: Ascoli Piceno - Civitanova Marche (168 km)

Etape 7 mardi 14 mars: San Benedetto Del Trono (c-l-m individuel 10,5 km)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK