Lotte Kopecky rejoindra la Dream Team SD Worx en 2022

La championne de Belgique Lotte Kopecky prend encore du galon et poursuit son ascension au sein du peloton féminin. Après une petite saison au sein de la formation Liv Racing, l’Anversoise va rejoindre SD Worx. Preuve de la confiance placée en elle, la gagnante du GP Samyn a paraphé un contrat de 3 ans avec la Dream Team du cyclisme féminin.

"Quand la meilleure équipe du monde vous demande, vous vous sentez bien sûr honoré. Cette saison, j’ai aussi un très bon feeling avec Team Liv Racing, mais je dois aussi penser à mon avenir. Je peux signer pour trois ans ici et savoir que je serai toujours entourée d’une équipe solide."

Lotte Kopecky a quitté le cocon Lotto-Soudal à l’intersaison et n’a pas tardé à éclore. Sur la lancée de sa fin d’année 2020, elle a affiché une régularité incroyable avec 10 tops 5 en 14 jours de course. La coureuse de 25 ans n’a pas fait que jouer placé, elle a aussi levé les bras au Samyn et lors de la 4e étape du Tour de Thuringe. Sans des ennuis mécaniques aux Strade Bianche (17e) et au Tour des Flandres (13e) son bilan d’ensemble aura sans doute été encore plus dingue.

Elle a prouvé tout au long du printemps qu’elle était bien plus qu’une sprinteuse. Ses progrès dans les cotes sont notables et lui ouvrent des perspectives pour l'avenir. "C’est une star polyvalente qui peut gérer des compétitions de plus en plus difficiles. Au printemps dernier, elle m’a impressionné dans les Strade Bianche, où elle n’a été perdue qu’à cause d’une crevaison au très mauvais moment. Je pense que Lotte peut se développer encore plus dans notre équipe", assure Danny Stam, manager de SD Worx.

Ce n’est pas un hasard si SD Worx a voulu l’attirer. La formation néerlandaise, déjà victorieuse à 12 reprises en 2021, s’apprête à tourner une page importante avec les retraites de notre compatriote Jolien D’hoore et des Néerlandaises Anna Van der Breggen (2021) et Chantal Vandenbroeck-Blaak (2022). L’équipe de Danny Stam aura besoin de renfort et notamment sur les classiques flandriennes.

Avec Lotte Kopecky, SD Worx a visé juste. Par son profil, par sa nationalité, elle incarne la remplaçante idéale à Jolien D’hoore, sa partenaire sur la piste.

Malgré ces départs, l’équipe affichera toujours un noyau solide (Vollering, Pieters, Moolman, Vas, …) capable de peser sur n’importe quelle course. "Ce qui me plaît dans le Team SD Worx, c’est que l’équipe attaque toujours. C’est une équipe qui a beaucoup de charisme dans le peloton. Ce qui me plaît aussi, c’est que l’équipe ne part pas toujours en course avec un plan fixe, mais ajuste souvent sa tactique en fonction de l’évolution de la course."

Une mentalité offensive dans laquelle Lotte Kopecky devrait se fondre sans le moindre problème.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK