Bob Jungels surprend les favoris pour remporter Liège-Bastogne-Liège

Bob Jungels (Quick-Step Floors) a inscrit son nom au palmarès de Liège-Bastogne-Liège, dimanche lors de la 104e édition de la Doyenne, plus vieille course cycliste du calendrier. Au terme des 258 kilomètres du parcours, riche de 11 côtes, Le Luxembourgeois de 25 ans s'est imposé en solitaire. Le Canadien Michael Woods (Education First) et le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) complètent le podium.

L'échappée de la journée, composée de 9 coureurs, s'est dessinée dès le quatrième kilomètre avec les Belges Loïc Vliegen (BMC), Jérôme Baugnies (Wanty-Groupe Gobert), Antoine Warnier (WB Aqua Protect Veranclassic) et Mathias Van Gompel (Sport Vlaanderen-Baloise), les Français Anthony Perez (Cofidis), Paul Ourselin (Direct Energie), Florian Vachon (Fortuneo-Samsic) ainsi que le Britannique Mark Christian et le Danois Casper Pedersen (Aqua Blue Sport).

Le groupe, qui a compté jusqu'à 6:00 d'avance, s'est réduit à cinq unités au fil des kilomètres et des ascensions. Seuls Vliegen, Baugnies, Perez, Ourselin et Christian étaient encore en tête après la Côte de la Ferme Libert au km 180. Jérôme Baugnies, plus à l'aise quand la route s'élève, a pris la fuite dès le début de la Côte de La Redoute (km 222).

Dernier rescapé de l'échappée du jour, le Belge a été repris à 22,5 km de la ligne, laissant les favoris s'expliquer dans la Côte de la Roche-aux-Faucons. C'est précisément à cet endroit que Jungels s'est extirpé du groupe des favoris, creusant rapidement un écart significatif.

Résistant à ses poursuivants dans la Côte de Saint-Nicolas et de Ans, Jungels est devenu le troisième Luxembourgeois à s'imposer sur les routes de La Doyenne après Marcel Ernzer en 1954 et Andy Schleck en 2009.

C'est le 14e succès de la carrière de Jungels, le 27e d'une formation Quick-Step Floors cette saison, dominatrice lors des classiques.

Le classement

Les temps forts de la course :

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK