Les Colombiens à la fête dans les Alpes : Miguel Angel Lopez s'impose, Sosa leader

La deuxième étape du Tour des Alpes (2.HC) a été enlevée par Miguel Angel Lopez (Astana) au sommet de l'Alpe di Pampeago, col de 2e catégorie. Le Colombien a apporté un nouveau succès à son équipe et a devancé le Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et son compatriote Ivan Ramiro Sosa (Andorni-Sidermec), désormais leader de la course à tout juste 20 ans. Premier Belge, Ben Hermans (Israel Cycling) a terminé 9e.

Six coureurs ont rapidement pris les devants de cette étape longue de 145,5 kilomètres au départ de Lavarone. Le groupe des fuyards, qui a compté jusqu'à 4:32 d'avance, s'est réduit au fil des kilomètres. Dans les pentes de l'Alpe di Pampeago, le Français Quentin Jauregui (AG2R La Mondiale) a pris la fuite, tentant sa chance en solitaire avant d'être repris à 5 km de la ligne.

Sous la flamme rouge, le Britannique Chris Froome (Sky) a soudain accéléré. Pinot lui a donné la réplique quelques secondes plus tard mais c'est finalement un groupe de cinq coureurs qui s'est présenté au sprint. Plus véloce, Miguel Angel Lopez s'est imposé, devançant le Français et Sosa. Froome a terminé 4e.

Vainqueur lundi de la première étape, l'Espagnol Pello Bilbao (Astana) a donc perdu sa tunique de leader aux dépens de Sosa, d'ores et déjà révélation de ce Tour des Alpes. Le Colombien compte 6 secondes d'avance sur Pinot et Lopez.

Longue de cinq étapes dans les régions du Trentin et du Tyrol, la course italo-autrichienne se ponctuera vendredi. Mercredi, la troisième étape verra le peloton relier Ora à Merano sur 138,3 kilomètres. Le Passe Della Mendola (1e cat.) et le Passo Palade (3e cat.) seront au programme.

Le Tour des Alpes a pris la succession du Tour du Trentin en 2017, édition remportée par le Britannique Geraint Thomas (Sky).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK