Cancellara impose sa supériorité sur le Tour des Flandres

La joie de Cancellara
4 images
La joie de Cancellara - © Belga

Fabian Cancellara a remporté en solitaire la 97e édition du Tour des Flandres. Peter Sagan termine 2e et le Belge Jürgen Roelandts 3e.

Le Suisse Fabian Cancellara (Sui, Radioshack) a remporté la 97e édition du Tour des Flandres (WorldTour), disputée dimanche sur la distance de 256 km
entre Bruges et Audenaerde. Il s'est imposé en solitaire devant Peter Sagan (Svq, Cannondale), 2e, et Jürgen Roelandts (Bel, Lotto-Belisol), 3e.

Cancellara s'adjuge le Tour des Flandres pour la deuxième fois de sa carrière, après son succès en 2010. Il succède au palmarès du Ronde à Tom Boonen (Bel, OPQS). Le Champion de Belgique, triple vainqueur de l'épreuve, a abandonné dimanche après à peine une demi-heure de course et 19 km, à la suite d'une chute.

Vos commentaires, questions et réactions

Les résultats

Insolite

Les interviews d'après-course

16h25 : Cancellara gagne en solitaire

Le Suisse arrive seul dans Oudenaarde et savoure son deuxième succès dans le Tour de Flandres ( 2010 et 2013). Peter Sagan (Svq, Cannondale) est 2e et Jürgen Roelandts (Bel, Lotto-Belisol) complète le podium.

16h10 : Sagan lâche au Paterberg, Cancellara est parti

Dans le Paterberg, Fabian Cancellara (Sui, RadioShack) accélère à nouveau, en facteur, avec les fesses vissées sur la selle. En danseuse, Peter Sagan (Svq, Cannondale) ne parvient pas à suivre. Le Suisse est parti dans un de ces efforts en solitaire qu'il apprécie tant. 

16h00 : Roelandts et Cancellara accélèrent au Vieux Quaremont

Dans le dernier passage du Vieux Quaremont, Jürgen Roelandts (Bel, Lotto-Belisol) s'isole en tête. Derrière, Fabian Cancellara (Sui, RadioShack) et Peter Sagan (Svq, Liquigas) sortent facilement du peloton. Le trio est en tête de course et il reste 15km, dont le dernier passage sur le Paterberg.

15h40 : Roelandts sort du peloton

Jürgen Roelandts (Bel, Lotto-Belisol) profite de la plaine entre les monts pour sortir du peloton. Plusieurs coureurs français l'accompagnent avec notamment Sébastien Hinault (Fra, IAM), Sébastien Turgot (Fra, Europcar) et Yoann Offredo (Fra, FDJ).  

15h35 : Attentisme dans le 2e passage du Vieux Quaremont

Le peloton passe pour la deuxième fois dans le Vieux Quaremont avec quelques secondes de retard sur les échappés. Pas d'attaque, pas d’accélération, on se regarde mais personne ne passe à l'offensive. Même scénario dans le deuxième passage du Paterberg. Il reste une trentaine de kilomètres.

A l'avant, un duo s'est isolé, Michal Kwiatkowski (Pol, OPQS) est accompagné de Mirko Selvaggi (Ita, Vacansoleil).

15h05 : Crevaison pour Cancellara à 50km du but

A une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, Fabian Cancellara (Sui, RadioShack) est victime d'une crevaison de la roue arrière. Il est rapidement dépanné et réintègre facilement le peloton. La difficulté est ensuite de se replacer à l'avant. 

14h15 : A l'approche du Vieux Quaremont ils ne sont plus que 6 à l'avant

Le groupe d'échappés s'est écrémé à l'approche du premier passage sur le Vieux Quaremont. A 80 km du final, ils sont six : Laurens De Vreese (Bel, Topsport), Marcel Sieberg (All, Lotto-Belisol), André Greipel (All, Lotto-Belisol), Michal Kwiatkowski (Pol, OPQS), Jetse Bol (P-B, Blanco) et Maarten Tjallingii (P-B, Blanco). 

14h00 : Chute de Vanmarcke

A un peu moins de 100km de l'arrivée, Sep Vanmarcke (Bel, Blanco) est pris dans une chute où l'on retrouve également Gabriel Rasch (Nor, Sky) et Jérôme Cousin (Fra, Europcar).

13h30 : 12 leaders après le Molenberg

Dans le Molenberg, André Greipel (All, Lotto-Belisol) sort du peloton et emmène avec lui Michal Kwiatkowski (Pol, OPQS), Maarten Tjallingii (P-B, Blanco), Yohann Gène (Fra, Europcar) et Vincent Jérôme (Fra, Europcar). Après une courte poursuite, le quintet fait la jonction avec le groupe d'échappés.

Résultat, dans le peloton, la physionomie change. Europcar stoppe ses efforts pour laisser place aux équipiers de Fabian Cancellara (Sui, RadioShack) et Peter Sagan (Svq, Cannondale). 

12h30 : 7 coureurs à l'avant

Au moment d'aborder les premiers monts, 7 coureurs sont en tête avec deux ou trois minutes d'avance. Le groupe est composé de Tosh Van der Sande (Bel, Lotto-Belisol), Kevin Claeys (Bel, Crelan), Tim De Troyer (Bel, Accent), Laurens De Vreese (Bel, Topsport), Michael Morkov (Dan, Saxo-Tinkoff), Jacob Rathe (USA, Garmin) et Jetse Bol (P-B, Blanco).

Derrière, l'équipe française Europcar de Thomas Voeckler (Fra, Europcar) mène la chasse et travaille pour revenir, très tôt, sur les échappés.

10h20 : Départ et abandon de Boonen

Le départ de la 97e édition du Tour des Flandres a officiellement été donné ce dimanche à 10h18 à Loppem, à la sortie de Bruges. Le temps était sec et froid. Les 207 engagés vont parcourir 256 km jusqu'à Audenarde après avoir franchis 17 monts de la plus importante course cycliste en Flandre créée en 1913.  

Après seulement 19 kilomètres, Tom Boonen est pris dans une chute. Le Champion de Belgique reste au sol et doit abandonner. Il quitte la course et monte dans une ambulance pour rejoindre l'hôpital de Roulers, la hanche serait touchée. Le tenant du titre ne pourra donc pas défendre son bien.   

"Le médecin de la course a constaté une forte contusion à la hanche", a déclaré le manager de l'équipe Patrick Lefevere. "Il a été transporté à l'hôpital de Roulers où son père est déjà parti. Je n'ai pas d'autres nouvelles. La poisse ne semble pas lâcher Tom Boonen. C'est surtout mentalement un coup très dur pour lui. Paris-Roubaix est-il aussi compromis ? Je ne peux pas encore donner de réponse. Attendons de connaître les blessures exactes de Tom. C'est une catastrophe pour l'équipe, mais surtout pour Tom Boonen qui a déjà tellement enduré cette année. Il faut maintenant mettre fin à ces coups du sort".

Selon nos informations, Tom Boonen ne pourra pas s'aligner dimanche prochain sur Paris-Roubaix. Il aurait une contusion à la hanche gauche, une blessure au coude gauche et le genou droit a nécessité plusieurs points de suture. Le Belge a rapidement quitté l'hôpital après avoir passé des radiographies qui n'ont décelé aucune fracture.

J.Helguers avec Belga
@JeromeHelguers

 

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK