"Le scénario idéal? Franchir la ligne en 1er"

"La Primavera est toujours une course nerveuse et qui se finit toujours par un sprint groupé. Tout peut bien se dérouler et tout peut mal se dérouler. Le scénario idéal est simplement de gagner. C'est une course qui nécessite une attention toute la journée et de faire attention aux détails. Ces détails font à la fin la différence. J'espère avoir désormais assez d'expérience pour obtenir un bon résultat. Il faut aussi avoir de la chance. Si elle est à mes côtés, je ne devrai pas être très loin de la victoire."

"A Paris-Nice, je me sentais très bien. Je suis dans les temps. Comment on a récupéré après Paris-Nice est très important et j'ai une bonne semaine derrière moi. espérons que cela produira un bon résultat samedi."

Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK