Van Avermaet, Teuns, Gilbert, le point sur les chances de victoire belge au Nieuwsblad

A la veille de la rentrée cycliste en Belgique avec le Circuit Het Nieuwsblad, petit tour d'horizon des chances belges. Qui est forme ? Qui peut envisager la victoire ? (de gauche à droite : Dylan Teuns, Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Wout Van Aert, Yves Lampaert).
A la veille de la rentrée cycliste en Belgique avec le Circuit Het Nieuwsblad, petit tour d'horizon des chances belges. Qui est forme ? Qui peut envisager la victoire ? (de gauche à droite : Dylan Teuns, Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet, Wout Van Aert, Yves Lampaert). - © Montage RTBF (avec Belga)

La saison des classiques commence chez nous ce week-end avec le Circuit Het Nieuwsblad samedi et Kuurne-Bruxelles-Kuurne dimanche. Un week-end toujours magique pour les coureurs et les suiveurs. Un "kippenvelmoment" pour reprendre l’expression de Dylan Teuns, un moment de chair de poule. Au départ à Gand, les 172 coureurs seront une nouvelle fois chaudement accueillis par une foule de passionnés excités à l’idée du retour des courses chez nous. Et ce sera pareil le long des routes et dans les côtes pavées où le public va hurler pour encourager son ou ses champion(s).

En prélude à la course de rentrée, nous vous proposons un petit round-up (celui-ci, sans glyphosate, est toujours autorisé) des coureurs belges. D’autant que leurs chances de victoire sur le Circuit Het Nieuwsblad augmentent suite au forfait du grand favori Mathieu van der Poel. Pas toujours évident de mesurer le niveau de forme de nos compatriotes. Certains ont déjà pas mal roulé dans le début de calendrier exotique. Certains ont déjà gagné ou montré des signes de bonne forme. D’autres ont été beaucoup plus discrets et trimbalent pas mal de points d’interrogation dans leur musette. On tente d’éclaircir tout ça et de faire le point.

Philippe GILBERT a encore besoin de temps

Officiellement, Philippe Gilbert prend le départ du Nieuwsblad avec un rôle de leader au sein de l’équipe Lotto-Soudal. Il partagera ce statut protégé avec Tim Wellens. Gilbert ne se cache pas avant ce week-end d’ouverture. En toute franchise, il explique avoir encore besoin de temps pour être au top de sa forme. Le Remoucastrien a beau avoir l’expérience de deux victoires sur le Nieuwsblad (2006 et 2008), il est tombé malade (infection respiratoire) à la mi-février. Philippe Gilbert a hésité à s’aligner sur le Tour d’Algarve. Il a finalement terminé l’épreuve portugaise et s’est rétabli, mais il estime avoir "une semaine d’entraînement de retard". Pour lui, le Circuit Het Nieuwsblad arrive un peu tôt et il est le premier à le reconnaître.

Si la formation Lotto-Soudal veut décrocher la victoire, il faudra probablement miser sur Tim Wellens, 5ème du classement final du Tour d’Algarve et 3ème du Nieuwsblad l’an dernier pour sa deuxième participation.

Greg VAN AVERMAET déjà très costaud à Valence et en Algarve

Greg Van Avermaet semble, déjà, avoir des jambes de feu ! Sur les routes du Tour de Valence et du Tour d’Algarve, le coureur de l’équipe CCC s’est longtemps accroché aux meilleurs puncheurs-grimpeurs dans les ascensions. Si Van Avermaet grimpe bien, c’est tout simplement signe qu’il est en bonne forme. Le coureur de 34 ans apprécie cette première classique de la saison. Sur les huit dernières éditions, il s’est classé sept fois dans le Top 10. 5ème en 2012, 5ème en 2013, 2ème en 2014, 6ème en 2015, vainqueur en 2016 devant Peter Sagan (absent cette année), vainqueur en 2017 devant Peter Sagan, 50ème en 2018 et encore 2ème l’an dernier. De sacrées références !

Autre argument en faveur de Greg Van Avermaet, il est mieux entouré cette année. L’équipe CCC a engagé Matteo Trentin et Nathan Van Hooydonck a montré de bonnes choses depuis le début de saison.

Pour toutes ces raisons, Van Avermaet est l’une des meilleures chances belges pour ce Nieuwsblad 2020.

Wout VAN AERT est-il rétabli ?

Wout Van Aert arrive sur le printemps cycliste après un long chemin de croix. Suite à sa terrible chute sur le Tour de France, le coureur Jumbo-Visma s’est longtemps soigné en revalidation. Il est revenu pendant l’hiver pour disputer quelques cyclo-cross mais il n’était pas encore à niveau pour rivaliser avec van der Poel.

Van Aert n’a toujours pas roulé cette saison sur route. Il devait logiquement reprendre aux Strade Bianche (le 7 mars), mais mercredi il a surpris tout le monde en annonçant sa venue sur le Nieuwsblad. Son équipe souhaite anticiper l’éventuelle annulation de la course italienne à cause du coronavirus. Sans repère, difficile d’évaluer la condition de Wout. Mais vu ce qu’il a montré sur route ces deux dernières années, il a bien évidemment toutes les qualités pour signer un bon résultat.

Dylan TEUNS, un "non-Flandrien" vainqueur ?

Et si c’était lui le grand favori du Nieuwsblad ? Parmi les engagés belges, Dylan Teuns est en tout cas celui qui semble tenir la meilleure forme. Il a disputé deux courses à étapes espagnoles, Tour de Valence et Ruta Del Sol, où il s’est classé deux fois 5ème du général. Le coureur Bahrain-McLaren a déjà goûté aux joies de la victoire (le chrono de la Ruta Del Sol) et aurait pu/dû signer un autre succès sans une erreur d’orientation.

Dylan Teuns n’est a priori pas un coureur de type "Flandrien". Maigre et longiligne, Teuns possède surtout des qualités de puncheur/grimpeur. 3ème de la Flèche Wallonne en 2017, 3ème du Tour de Lombardie en 2018, vainqueur de la 6ème étape du Tour de France l’an dernier au sommet de la Planche des Belles Filles.

Mais l’an dernier, pour sa première sur les pavés du Nieuwsblad, Dylan Teuns s’était classé 5ème après une course brillante.

Yves LAMPAERT, grâce au Wolfpack ?

Nous choisissons de mettre en avant un cinquième coureur belge, celui qui a la meilleure équipe. Entouré de son Wolfpack, Yves Lampaert peut bien évidemment prétendre à la victoire. Lampaert a préparé sa rentrée au Tour de Valence et en Algarve où il s’est mis à la planche pour permettre à Remco Evenepoel de s’imposer.

Lampaert aura à ses côtés le tenant du titre Zdenek Stybar, Bob Jungels, Kasper Asgreen, Florian Sénéchal, Tim Declercq et Iljo Keisse. Avec une telle équipe et la fameuse philosophie du Wolfpack qui peut permettre à (presque) n’importe quel coureur Deceuninck-Quick-Step de s’imposer, le roublard Yves Lampaert fait partie des candidats à la victoire.

Et tous les autres…

Dans notre tour d’horizon, nous n’oublions pas Jasper Stuyven et Oliver Naesen. Deux coureurs qui possèdent une bonne pointe de vitesse, très utile pour éventuellement régler un petit groupe au sprint.

Sep Vanmarcke et Tiesj Benoot ont eux aussi des références, mais voilà des coureurs dont la musette est pleine de points d’interrogation. Benoot n’a pas encore roulé en course cette saison, mais Tiesj est impatient après un stage de préparation de trois semaines à Tenerife. Vanmarcke a lui choisi les courses françaises (Tour de la Provence et Tour des Alpes Maritimes et du Var) pour sa reprise. Il y a été très discret. Mais Sep sait comment gagner cette course, il a remporté le Nieuwsblad en 2012 et s’est classé deux fois 3ème en 2017 et 2018. S’il parvient à éviter la traditionnelle malchance qui lui colle aux boyaux, Vanmarcke (régulièrement considéré comme le meilleur coureur sur les pavés) est un candidat !

Sur les 172 coureurs au départ, 52 seront de nationalité belge. D’un point de vue purement statistique cela nous donne 30% de chances de victoire. Mais plus que les chiffres, la météo peut décider du vainqueur. Le vent et la pluie vont probablement rabattre les cartes de ce Circuit Het Nieuwsblad. Fini le soleil et la douceur des courses de préparation ! Place au froid, au vent, à l’humidité et à la souffrance.

Les favoris belges du Circuit Het Nieuwsblad

*** ** *
Greg VAN AVERMAET Yves LAMPAERT Philippe GILBERT
Dylan TEUNS Jasper STUYVEN Sep VANMARCKE
  Tim WELLENS Tiesj BENOOT
  Wout VAN AERT  
  Oliver NAESEN  
     

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK