Le parcours de Milan – Sanremo bouleversé, le Turchino et les Capi abandonnés

Le bras de fer entre les organisateurs de Milan – Sanremo et les maires de communes de Ligurie s’est conclu ce mardi avec comme résultat d’importantes modifications sur le parcours de la 'Primavera' au programme le 8 août. C'est la Gazzetta dello Sport, quotidien sportif détenu par l'organisateur de la course RCS Sport, qui l'annonce.

Treize communes ont en effet imposé une interdiction de transiter par leur territoire et obligé les organisateurs à bouleverser toute la première partie de la 'Classicissima'. Au total 252km sur les 291 prévus initialement passent à la trappe. La nouvelle distance sera désormais de 299 km.

Après 110 ans, la Primavera change de tracé et ne rejoindra le bord de mer qu'à hauteur d'Imperia après avoir traversé la vallée du Po et les Apennins, plus à l'ouest que d'habitude.

Quatre ascensions bien connues du peloton passent donc à la trappe. Cette année, les coureurs ne passeront pas par le Passo del Turchino et les trois 'Capi', le Capo Cervo, le Capo Mele et le Capo Berta.

Ils seront remplacés par la longue montée du Niella Belbo (20km) et le 'Colle di Nava', une ascension de cinq kilomètres. Les derniers kilomètres de la course resteront eux inchangés avec la traditionnelle ascension de la Cipressa qui précédera le Poggio et l’arrivée sur la Via Roma.

Le profil remanié de Milan-Sanremo 2020

3 images
Le parcours de Milan – Sanremo bouleversé, le Turchino et les Capi abandonnés © Tous droits réservés
Le parcours de Milan – Sanremo bouleversé, le Turchino et les Capi abandonnés © Tous droits réservés
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK