Le Dr Ferrari veut être entendu

Lance Armstrong
Lance Armstrong - © EPA

Le Docteur Michele Ferrari, médecin italien à la réputation sulfureuse, a demandé à être entendu par le procureur du parquet de Padoue (Italie), Benedetto Roberti, a annoncé l'agence italienne ANSA, mardi.

Michele Ferrari, estime que la mesure qui interdit à tout sportif de collaborer avec lui est "injuste", estimant que les récentes déclarations sont une violation du secret de l'instruction.

L'enquête qui vise Lance Armstrong aux Etats-Unis comporte un volet européen financier centré sur le préparateur italien Michele Ferrari. Les ramifications internationales du système qui aurait à sa tête Michele Ferrari généreraient des sommes de l'ordre de 15 millions d'euros, soit l'argent du dopage proprement dit mais aussi les contrats obtenus à partir de résultats sportifs "gonflés" illicitement.

Le parquet de Padoue a mené plusieurs perquisitions depuis 15 jours dans le milieu cycliste italien, notamment au sein de l'équipe Katusha, basée en Italie au lac de Garde, ainsi qu'auprès de plusieurs coureurs comme Michele Scarponi (Lampre), Giuseppe Visconti (Farnese), Morris Possoni (Sky) ou Diego Caccia (Farnese).

Ferrari, qui est âgé de 58 ans, possède une réputation sulfureuse depuis qu'il a justifié en 1994 l'utilisation modérée de l'EPO.

Le Comité olympique italien (Coni) a interdit, depuis 2002, à ses licenciés toute collaboration avec lui sous peine de suspension.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK