Le cycliste Kristof Goddaert décède dans un accident à l'entraînement

Le cycliste Kristof Goddaert décède dans un accident à l'entraînement
2 images
Le cycliste Kristof Goddaert décède dans un accident à l'entraînement - © YORICK JANSENS - BELGA

Le cycliste Kristof Goddaert, 27 ans, a perdu la vie de manière tragique ce mardi, ont annoncé plusieurs médias belges. Le coureur de la formation IAM Cycling a chuté durant un entraînement à Anvers, près de la Straatsburgdok, et a ensuite été percuté par un bus.

L'accident est survenu sur la Straatsburgdok-Noordkaai. Un bus de la ligne 650 était, selon la société de transport De Lijn, en chemin entre le dépôt et l'arrêt de la Noorderlaan. Juste devant la discothèque 'Noxx', un cycliste qui roulait dans la même direction a chuté. Sa roue avant s'est peut-être retrouvée dans les anciennes voies ferrées qui traversent la chaussée. Le chauffeur ne pouvait plus l'éviter et Goddaert est mort sur le coup.

Goddaert est devenu professionnel en 2008 au sein de la formation Topsport-Vlaanderen. Ensuite, il a roulé pour AG2R. Depuis l'an passé, il défendait les couleurs de la formation suisse IAM Cycling. Goddaert a décroché une victoire professionnelle dans sa carrière, la troisième étape du Tour de Wallonie 2010.

En 2012, il a pris, au sprint, la deuxième place du championnat de Belgique de Geel, remporté par Tom Boonen. Trois ans plus tôt, il avait pris la troisième place du National, derrière Boonen et Gilbert. En 2009, il avait terminé troisième de Paris-Bruxelles, et neuvième de Paris-Tours en 2008.

Jean-Pierre Heynderickx : "Je n'ai pas de mots"

Lorsque Frederik Nolf est décédé dans son sommeil durant le Tour du Qatar en 2009, il partageait sa chambre avec son équipier de la formation Topsport Vlaanderen Kristof Goddaert, le cycliste de 27 ans décédé ce mardi dans un tragique accident à Anvers pendant son entraînement. Le directeur sportif Jean-Pierre Heynderickx avait découvert le corps sans vie de Nolf dans sa chambre d'hôtel lorsqu'il vint le matin réveiller ses coureurs et avait ordonné à Goddaert de quitter la chambre.

"Ce sont des images qui reviennent à présent", soupire Jean-Pierre Heynderickx, qui accompagne la formation Lotto-Belisol sur la Ruta del Sol, dont le départ aura lieu mercredi.

"J'avais entendu quelque chose en début d'après-midi, mais il n'y avait aucune certitude qu'il s'agissait de Kristof Goddaert. Plus tard dans la journée, nous avons reçu l'effroyable nouvelle que Goddaert était décédé suite à un tragique accident de la route. J'ai déjà eu sa famille en ligne. Je me demande pourquoi c'est arrivé. La nouvelle se répand désormais comme un traînée de poudre. Les coureurs se regardent les uns les autres. C'est tragique, et je n'ai vraiment pas de mots pour m'exprimer."

 

Belga

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir