Le cycliste Kevyn Ista "réprimandé" par l'UCI après un contrôle positif à un diurétique

Kevyn Ista
Kevyn Ista - © POOL PETER DE VOECHT - BELGA

Le cycliste Kevyn Ista (WB-Aqua Protect Veranclassic) a reçu une "réprimande" de l'Union Cycliste Internationale (UCI) suite à un contrôle positif à un diurétique, le furoméside, lors de l'Etoile de Bessèges (31 janvier-4 février), ont annoncé le coureur et son équipe jeudi. Suspendu provisoirement par son équipe en attendant le verdict de l'UCI, le coureur reprendra la compétition le 29 mai à Gullegem.

"J'ai pris une préparation magistrale du pharmacien qui était contaminée par un produit, le furosémide, issu d'une préparation antérieure, a raconté Ista, 33 ans, sur Twitter. J'ai été blanchi de tout, ayant pu apporter les preuve que cette contamination était involontaire. Je n'ai pas été suspendu et je suis prêt à recourir".

"Inscrite au Mouvement Pour un Cyclisme Crédible (MPCC), l'équipe WB-Aqua Protect Veranclassic a pris connaissance, en même temps que son coureur Kevyn Ista, d'un contrôle positif lors de l'Etoile de Bessèges 2018, a précisé l'équipe dans un communiqué. Conformément à l'éthique de sa structure et aux règles en vigueur au MPCC, l'équipe cycliste a suspendu son coureur à titre provisoire, en attendant le verdict de l'Union cycliste internationale, qui a estimé qu'une réprimande et qu'aucune période d'inéligibilité constituaient la sanction appropriée." Par conséquent, Ista reprendra la compétition lors de kermesse de Gullegem le 29 mai.

Seuls les résultats obtenus par Ista à l'Etoile de Bessèges, où il s'est classé 28ème du général et a terminé 9ème de la deuxième étape, lui ont été retirés.

Le furoméside, un diurétique, est cité parmi les produits interdits par l'Agenge Mondiale Antidopage (AMA) car il peut faire office de produit masquant.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK