Le car de Wanty-Groupe Gobert en panne durant la 7e étape du Dauphiné

Image d'illustration
Image d'illustration - © Twitter - Wanty

Wanty-Groupe Gobert doit continuer le Critérium du Dauphiné sans son car, qui est tombé en panne lors de la septième étape, remportée par Wout Poels, et n'a pas pu être réparé. L'équipe déplace ses coureurs avec un minibus.

Le car de l'équipe a amené les coureurs samedi matin au départ à Saint-Genix-Les Villages. Une fois le peloton parti en direction des Sept-Laux-Pipay, le car a mis le cap sur l'arrivée avec quelques collaborateurs. Cependant, il n'y est pas arrivé, s'arrêtant avant le début de la montée finale. Las collaborateurs ont alors été pris en charge par la formation UAE Team Emirates. Au début, on pensait qu'il s'agissait d'une surchauffe et qu'il serait rapidement remis en service. Mais le verdict s'est avéré plus grave. "Un joint de culasse cassé", a affirmé l'équipe.

Le car a donc été tracté et les coureurs ont dû se rendre à leur hôtel avec un minibus. Cinq coureurs Wanty-Groupe Gobert sont encore dans le peloton. Vendredi, Bart De Clercq a abandonné en raison de problèmes persistants dans la jambe droite et le norvégien Odd Eiking, malade, s'est retiré samedi.

Wanty Gobert n'est pas épargné par les coups durs. Le souci dont souffre De Clercq, qui court avec une prothèse à la hanche gauche, se situe sur le côté droit. Le coureur a déjà consulté plusieurs spécialistes et une solution ne semble pas se dégager. "Avant le départ de cette course par étapes, j'espérais me débarrasser de tous mes problèmes physiques et pouvoir courir à 100% de mes possibilités", a écrit De Clercq sur son site. "Malheureusement, ce n'est absolument pas le cas et je vois aussi ma grande motivation à participer au Tour tomber à l'eau. J'espère que ma condition physique s'améliorera."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK