Mathieu Van der Poel souffre d'une légère commotion après sa chute aux Trois jours Bruges-La Panne

Il était l’un des grands favoris des Trois jours Bruges-La Panne, mais il n’a pas pu se mêler à la bagarre finale : Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a abandonné sur chute à 17 kilomètres de l’arrivée. Une course remportée par Yves Lampaert.

Dans une longue ligne droite avec vent de côté, le champion des Pays-Bas a glissé sur le côté gauche de la chaussée en tentant de se frayer un passage.

Il a chuté dans un fossé deux mètres plus bas où le vainqueur du Tour des Flandres, dimanche, est demeuré un bon moment avant de se relever et d’abandonner en montant dans la voiture de son équipe.

Le vent très fort a rendu la course assez dangereuse et le parcours a d’ailleurs été raboté de 25 kilomètres.

VDP était groggy mais a pu sortir du fossé par ses propres moyens et a été transporté dans le bus de l'équipe.

"Je pense que Mathieu van der Poel va bien" a déclaré le directeur sportif Bart Leysen. "Il a reçu un gros coup dans le dos. Heureusement, il s'agissait d'un fossé ordinaire sans béton. Il a pu monter dans la voiture lui-même, ce qui est positif étant donné la vitesse assez élevée à laquelle la chute s'est produite. L'impact a été fort aussi. Cet incident est bien sûr arrivé à un très mauvais moment. Sans cela, nous aurions pu continuer".

Contrairement à ce qui a été annoncé, Van der Poel n'a pas dû se rendre  à l'hôpital. Il a été examiné par les médecins de l'équipe qui ont décelé une légère commotion cérébrale. Sa situation sera à nouveau évaluée ce jeudi, précise son équipe.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK