Lobato gagne à Neufchâteau, Meersman reste en jaune

L'Espagnol s'est montré le plus costaud dans une dernière ligne droite en faux-plat montant. Il a devancé Gianni Meersman, qui termine deuxième pour la troisième fois ... en trois jours, et le Suisse Silvan Dillier (BMC). Le maillot jaune a fini très fort mais il était tout simplement trop loin au moment de lancer son sprint.

Cette 3e étape du Tour de Wallonie a été animée par une échappée de quatre hommes. Le Français Sébastien Turgot (AG2R La Mondiale), le Danois Christopher Juul Jensen (Tinkoff-Saxo) et les Belges Ludwig De Winter (Color Code-Biowanze) et Antoine Demoitié (Wallonie-Bruxelles) se sont dégagés au kilomètre 18. Jensen et Turgot ont lâché nos deux jeunes compatriotes dans le Col du Sati à 65 kilomètres de l'arrivée. Juul Jensen, le dernier survivant de l'échappée, a finalement été repris par le peloton une quarantaine de kilomètres plus loin. Boaro, Sénéchal, Courteille, Waeytens, Kohler ou Stybar ont tenté leur chance mais ils n'ont pu éviter le sprint qui a couronné Lobato.

Au Général, Meersman, qui a aussi pris deux secondes de bonif' durant l'étape, compte 11 secondes d'avance sur Lobato et 15 sur Zico Waeytens (Top Sport Vlaanderen), qui a tenté sa chance dans le finale.

Ce mardi la 4e étape emmènera le peloton de Herve à Waremme. Les 175 kilomètres seront rythmés par 11 ascensions dont le Mur d'Amay, situé à 17 bornes de l'arrivée.

M. Weynants avec Belga

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK