L'équipe Wanty-Groupe Gobert décimée par un virus sur l'Arctic Race

L'équipe Wanty-Groupe Gobert, invitée sur le Tour de France 2017, a été touchée par un virus avant l'entame de la troisième étape de l'Arctic Race en Norvège ce samedi. "Tom Devriendt et Brecht Dhaene n'ont pas pris le départ en raison de problèmes à l'estomac. Robin Stenuit a lui dû abandonner pendant l'étape", a fait savoir la formation belge.

L'Italien Andrea Pasqualon, deuxième du classement général après deux étapes à deux secondes derrière le leader Dylan Teuns, n'a lui aussi pas été épargné par ce virus. Le coureur de la Wanty a concédé 3:40 de retard sur le vainqueur de la troisième étape, le Norvégien August Jensen.

"Andrea Pasqualon a démarré cette étape avec l'idée de défendre sa place au classement général. En manque d'énergie, il a dû lâcher prise avec le groupe de tête à trois kilomètres du terme, a expliqué le directeur sportif Jean-Marc Rossignon dans un communiqué diffusé par l'équipe Wanty-Groupe Gobert. Ce virus a fortement impacté notre équipe qui a été réduite de moitié. Nous étions incapables de défendre le classement de Pasqualon. Si Pasqualon parvient à bien récupérer d'ici dimanche, nous essaierons de jouer la victoire d'étape."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir