L'Américain Andrew Talansky remporte la 5ème étape du Tour de Californie

L'Américain Andrew Talansky de l'équipe Cannondale-Drapac s'est imposé jeudi dans la cinquième étape du Tour de Californie (WorldTour), considérée comme l'étape reine de la course. Il a franchi la ligne d'arrivée, au sommet du Mont Baldy, devant le Polonais Rafal Majka (BOH) après 125,5 km de course.

Andrew Talansky et Rafal Majka se sont affrontés dans la dernière ligne droite, mais c'est l'Américain qui a franchi le premier l'arrivée à 2000 m d'altitude. Il a devancé au sprint Majka, le seul pour le suivre dans les derniers hectomètres. Après une rampe de 8 km à 8,4%, tous deux se sont serré la main une fois le finish franchi.

La troisième place est revenue au Néo-Zélandais Georges Bennett (LottNL), suivi par Ian Boswell (Sky) et Brent Bookwalter (BMC) dans le top 5.

Majka, en tête du classement général depuis sa victoire dans la 2e étape lundi, a accru son avance sur Bennett de quatre secondes pour la porter à six secondes.

L'Américain Ian Boswell (Sky) conserve la 3e place du classement général, mais il accuse désormais 25 secondes de retard sur le maillot jaune avant la 6e et avant-dernière étape vendredi, un contre-la-montre de 24 km, en altitude, autour du Big Bear Lake.

"C'est bien sur une victoire importante, et c'est peut-être un basculement pour l'équipe", a réagi le vainqueur citant aussi les prochaines courses d'envergure comme le Dauphiné et le Tour. "Avec de la chance, nous continuerons dans cet élan".

Talansky a reconnu que son adversaire polonais avait été très fort. "J'ai donc décidé de changer de cap et de tout miser sur la victoire d'étape et le sprint". Il compte bien profiter de sa victoire "car cela faisait longtemps que je n'avais pas pu gagner" (en aout l'an dernier durant le Tour de l'Utah).

Majka a conforté son statut de leader en conservant son maillot jaune. Il reconnait que la suite "va être difficile". "Je vais défendre ce maillot, et si tout va bien le ramener à la maison. Mais ce ne sera pas évident. Je me sens fort, mais un temps est différent d'une étape de montagne", a-t-il poursuivi, concédant qu'il aurait aimé gagné cette cinquième étape.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir