Kwiatkowski premier leader en Romandie

Michal Kwiatkowski
Michal Kwiatkowski - © RAFA RIVAS - BELGAIMAGE

Michal Kwiatkowski a gagné le prologue du Tour de Romandie disputé sur 5,57 kilomètres dans les rues d'Ascona. Le coureur d'Omega Pharma-Quick Step s'installe évidemment en tête du classement général.

Le Polonais, troisième de La Doyenne le week-end dernier, a bouclé le parcours en 6 minutes et 22 secondes. Il a devancé l'Australien Rohan Dennis (Garmin) et le sprinter allemand Marcel Kittel (Giant) de 4 secondes. L'Allemand Tony Martin (OPQS), champion du monde de la spécialité, n'est "que" cinquième à 5 secondes de son coéquipier.

Chris Froome (Sky), tenant du titre en Romandie, et Vincenzo Nibali (Astana) se classent 14e et 18e à respectivement 10 et 12 secondes. Thomas De Gendt (OPQS), 21e à 13 secondes, a réalisé le meilleur temps dans le clan belge.

Tejay Van Garderen (BMC), qui a chuté dès le premier virage, a déjà perdu plus de 3 minutes et une bonne partie de ses chances d'accrocher un bon classement.

"C'est une grosse surprise. J'étais en forme lors des classiques ardennaises mais je ne savais pas trop dans quel état de forme je serai aujourd'hui", a commenté le premier porteur du maillot jaune au micro de la télévision suisse RTS.

"Je suis très content de ce que j'ai fait. Avoir quelques secondes d'avance c'est quelque chose de spécial", a ajouté le Polonais, qui s'était élancé en début d'après-midi contrairement aux favoris.

Vainqueur du Tour de l'Algarve en février, Kwiatkowski a été impressionnant tout au long du mois d'avril, où il a pris la deuxième place au général du Tour du Pays Basque, finit troisième de la Flèche Wallonne mercredi dernier et de Liège-Bastogne-Liège dimanche, et cinquième de l'Amstel Gold Race.

Mercredi, la 1ère étape emmènera le peloton d'Ascona à Sion (200,9 km). Le col du Simplon figure normalement au menu des coureurs mais la neige encore bien présente sur les sommets pourrait forcer les organisateurs à revoir leur copier. Le parcours pourrait être modifié et pratiquement réduit de moitié.

M. Weynants avec AFP

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK