Kreuziger remporte l'Amstel Gold Race, Gilbert 4ème

Kreuziger remporte l'Amstel Gold Race, Gilbert 4ème
3 images
Kreuziger remporte l'Amstel Gold Race, Gilbert 4ème - © Tous droits réservés

Le Tchèque Roman Kreuziger (Saxo) a remporté dimanche l'Amstel Gold Race, la classique cycliste néerlandaise courue sur 251,8 kilomètres de Maastricht à Valkenburg. Philippe Gilbert, qui a tenté sa chance dans le Cauberg, termine 4ème.

> Réagissez et commentez la course : #veloRTBF

Kreuziger s'est imposé en solitaire, avec une vingtaine de secondes d'avance sur ses premiers poursuivants. La deuxième place est revenue à l'Espagnol Alejandro Valverde.

Kreuziger s'est dégagé d'un groupe d'attaquants, à 7 kilomètres de l'arrivée, pour s'en aller conquérir à l'âge de 26 ans sa première grande classique.

Le Tchèque, désormais coéquipier de l'Espagnol Alberto Contador, compte notamment à son palmarès le Tour de Suisse et le Tour de Romandie.

Le classement final

16h52 - Kreuziger résiste au peloton et s'impose

Au pied de la dernière difficulté de l'épreuve, le Cauberg, Roman Kreuziger est seul en tête. Dans le peloton Philippe Gilbert, bien lancé par Greg Van Avermaet, place une double accélération. Peter Sagan ne parvient pas à le suivre dans le début de l'ascension. Seuls Simon Gerrans et Alejandro Valverde gardent le contact avec le Champion du Monde.

Les trois hommes n'arrivent pas à revenir sur Kreuziger, qui part remporter sa première grande classique. Derrière, Gilbert, Valverde et Gerrans sont rejoints par quelques coureurs. Le petit groupe se dispute les accessits et Alejandro Valverde règle les autres coureurs, devant Simon Gerrans. Philippe Gilbert est 4ème, juste devant Gianni Meersman. Bjorn Leukemans est 7ème.

16h24 - BMC fait exploser le peloton dans le Cauberg

Dans l'avant-dernière ascension du Cauberg, à 22 kilomètres du but, BMC accélère. Le peloton explose. Peter Sagan perd deux de ses coéquipiers et l'écart fond avec la tête de la course. Marco Marcato profite de l'accélération pour placer une attaque. Il rejoint le groupe de 5, où Astarloza a été repris, en compagnie de Roman Kreuziger.

Le Cauberg passé, BMC relâche son effort. Tout le monde regarde Peter Sagan, qui place un homme en tête pour mener l'allure.

On approche des 10 derniers kilomètres et le peloton a les hommes de tête en point de mire.

15h44 - Astarloza tente sa chance seul, Rodriguez chute

A 50 kilomètres de l'arrivée, le groupe de 7 se disloque. Les plus forts se détachent et se retrouvent à 3, avec Pliushkin, Vansummeren et Astarloza. L'Espagnol profite du Gulperberg pour partir seul.

Dans le peloton, une nouvelle chute survient. La grande victime de ce fait de course est Joaquin Rodriguez. Il semble touché. Le vainqueur de la Flèche wallonne 2012 repart péniblement mais abandonne quelques kilomètres plus loin.

De leur côté, Pieter Weening et Lars Petter Nordhaug décident de sortir du peloton dans l'Eyserbosweg, à 37 kilomètres du but. Ils sont imités par Andriy Grivko, David Tanner et Sergey Lagutin. Devant Astarloza perd seconde après seconde.

Weening est le plus frais de tous. Un groupe se créé derrière Astarloza, avec Weening, Tenner, Nordhaug, Pliushkin et Grivko. Dans le peloton, Simon Spilak et Damiano Cunego font une sortie.

14h28 - Gilbert pris dans une chute

A 94 kilomètres de l'arrivée, une chute surprend l'avant du peloton. Philippe Gilbert se retrouve au sol, avec, entre autres, Andy Schleck, Rui Costa et Thomas Voeckler. Peter Sagan est simplement retardé. La majorité du peloton fait du cyclocross dans les champs pour éviter les coureurs au sol.

Devant les 7 hommes possèdent toujours une dizaine de minutes d'avance sur le peloton, où les Blanco continuent de mener le train pour rendre le retour de Gilbert et Sagan plus ardu. De son côté, Thomas Voeckler abandonne et est évacué vers l’hôpital. Il souffre d'une fracture de la clavicule.

Il faudra 20 kilomètres pour que le peloton se reforme. Quelques coureurs, dont Andy Schleck, sont encore retardés.

La principale conséquence de cette accélération des Blanco en tête du peloton est que l'écart avec les hommes de tête a fondu. Les 7 coureurs n'ont plus que 6 minutes 45 secondes de boni. Andy Schleck, qui n'est pas parvenu à revenir sur le peloton, abandonne.

10h53 - Vansummeren premier attaquant

La première attaque du jour à mettre à l'actif d'un Belge. Elle est l’œuvre de Johan Vansummeren (Garmin), qui prend quelques secondes d’avance sur le peloton. Il est rejoint par un quatuor: Mikel Astarloza (EUS), Alexandr Pliuschin (IAM), Arthur Vanoverberghe (TSV) et Tim De Troyer (AJW). Les 5 hommes s'entendent bien et creusent l'écart. Ils possèdent 5 minutes d'avance après 40 kilomètres. Derrière, Nicolas Vogondy (AJW) et Klaas Sys (CRE) sortent aussi du peloton.

Le quintet de tête poursuit son effort et fait grimper son avantage à 10 minutes après 60 kilomètres. Les deux poursuivants reviennent sur les 5 hommes peu après. Ils sont donc 7 devant. Dans le peloton, Cannondale et Blanco mènent le train.

La première chute importante de la journée a lieu vers 12h30. Paul Martens (BLC), Brian Blugac (LTB) et Vasil Kiryienka (SKY) sont au sol.

10h19 - Départ de la course

Le peloton part de Maastricht à 10h19 pour 251,8 kilomètres et 34 côtes à travers le Limbourg néerlandais. L'arrivée est prévue aux alentours de 16h40.

Les favoris de la rédaction

***: Peter Sagan, Philippe Gilbert
**:Joaquin Rodriguez, Simon Gerrans, Maxim Iglinsky
*: Enrico Gasparotto, Bjorn Leukemans, Carlos Betancur, Michael Albasini, Edvald Boasson Hagen, Alejandro Valverde

La victoire l'an dernier à l'Amstel était revenue à l'Italien de la formation Astana, Enrico Gasparotto

S. Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK