Keisse : "Remco était touché moralement, il savait qu'il pouvait gagner"

Le Tour de Wallonie a commencé ce dimanche et nombreux sont les coureurs qui ont voulu rendre hommage à Evenepoel. Notamment Ludwig De Winter et Iljo Keisse, qui ont pris le temps de s’arrêter à notre micro.

"Je pense que tout le monde a eu très peur pour lui ne sachant pas à quoi ressemblait ce trou. Heureusement, on était content de le voir sortir conscient et je lui souhaite de récupérer le plus vite possible", a déclaré le coureur de Circus Wanty Gobert.

Et l’équipier de Remco, qui a réussi à l’avoir en ligne hier soir, va courir pour lui aujourd’hui : "Je l’ai encore eu hier soir via FaceTime, en videocall. Naturellement, il était sous traitement médical pour la douleur. C’est très difficile comme moment car c’est la fin de sa saison avec cette chute. Je pense évidemment à Remco mais également à ses équipiers et sa famille. Son moral était touché. C’est logique, il était devant dans le final d’une grande course, il savait qu’il pouvait peut-être gagner. Et là, il sait que sa saison est terminée. C’est douloureux, pas seulement pour lui. Pour sa famille et pour l’équipe, pour tout le monde.

Et Keisse d’ajouter : "C’est une première pour lui d’être out aussi longtemps. A cet instant, c’est très douloureux. Il avait des grands objectifs, l’Euro, le Giro, etc… Tout ça tombe à l’eau. C’est un drame pour un jeune coureur qui avait une telle condition. Je vais rouler pour Fabio et lui aujourd’hui."

Au-delà de ces hommages, il faut quand même que les coureurs prennent la route car "on continue, c’est notre job. On sort d’une période difficile avec le confinement. Maintenant, on peut courir. On va le faire. Mais c’est vrai que l’équipe doit encaisser pas mal de coups durs", conclut le coureur de la Quick Step.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK