Julian Alaphilippe opéré avec succès : "J'ai pensé au pire… heureusement ce n'est pas si grave"

C’est la chute qui anime tous les débats depuis ce dimanche, le champion du monde percutant une moto sur le Tour des Flandres… Plus de peur que de mal à l’issue d’un accident impressionnant, mais tout de même une double fracture pour Julian Alaphilippe. Les nouvelles sont rassurantes.

Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a été opéré avec succès de ses fractures aux 2e et le 4e métacarpiens de la main droite. Le champion du monde français était alors en tête du Ronde avec Wout van Aert et le Néerlandais Mathieu van der Poel, futur vainqueur. "Le crash a été un moment terrifiant. Et j’ai pensé au pire quand je me suis retrouvé à terre. Heureusement, ce n’est pas si grave", a déclaré Alaphilippe.

"Je suis très reconnaissant envers les docteurs de la course mais aussi envers le personnel médical des hôpitaux de Renaix et Herentals pour ce qu’ils ont fait pour moi ces dernières 24 heures", a ajouté Alaphilippe.


► Lire aussi : Remco Evenepoel s’emporte après la chute d’Alaphilippe au Tour des Flandres

► Lire aussi : Lefevere furieux après la chute d’Alaphilippe : "La moto n’avait rien à faire là"


Opéré par le professeur De Schrijver, le Français de 28 ans devra porter un plâtre pendant trois semaines. Une fois enlevé, Alaphilippe pourra reprendre l’entraînement et débuter la kinésithérapie afin de retrouver la mobilité de sa main.

Alaphilippe était en troisième position du groupe de tête à 35 kilomètres de l’arrivée quand il n’a pas pu éviter une moto, roulant au ralenti sur le côté droit de la route. Les yeux rivés sur son compteur, il est longtemps resté au sol et a été contraint à l’abandon pour sa dernière course de la saison.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK