"Je me sens coupable mais je ne pouvais rien faire d'autre": le motard percuté par Alaphilippe s'explique

C’est LE fait de course qui aura marqué cette édition 2020 du Tour des Flandres. La chute de Julian Alaphilippe à 35 km de l’arrivée a ouvert la voie au duel tant attendu entre Mathieu van der Poel et Wout van Aert. Très solide dans le Koppenberg, le Champion du monde semblait en mesure de disputer la victoire à ces deux hommes mais son impact contre la moto d’un régulateur de course a mis prématurément mis fin à tous ses espoirs.

Dimanche soir, Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad ont retrouvé le motard impliqué dans cette chute. "Je me sens coupable mais je ne pouvais rien faire d’autre", a déclaré Eddy Lissens, régulateur sur le Tour des Flandres et chargé d’assurer la sécurité pour le compte des organisateurs.

>>> LIRE AUSSI : Tour des Flandres, le débriefing : "La moto gêne… mais Alaphilippe relève la tête au mauvais moment

"Je n’ai rien fait d’inhabituel", s’est défendu cet ancien policier à la retraite. "L’avance des hommes de tête avait dépassé les 20 secondes. A ce moment-là, j’ai décidé avec la moto de Shimano de me positionner derrière le groupe. On s’est laissé défiler. Pourquoi étions-nous sur la droite de la route ? Ceux qui se posent la question n’ont jamais participé à une course de vélo. Je n’ai rien fait d’inhabituel. Ces choses-là se passent 100 fois par course. On a eu juste de la malchance."

Actif depuis 20 ans dans le milieu, le régulateur de 64 ans a dû supporter le sentiment de culpabilité. "J’ai été fort affecté par cette chute. Les blessures d’Alaphilippe sont conséquentes et il a perdu la chance de remporter le Tour des Flandres. Cela me touche beaucoup. Après la course, j’ai été la cible des réseaux sociaux dans le monde entier. Cela m’a blessé profondément. Je me sens coupable même si je ne pouvais rien faire d’autre dans cette situation."

>>> LIRE AUSSI: Remco Evenepoel s'emporte après la chute de Julian Alaphilippe au Tour des Flandres

>>> LIRE AUSSI: Lefevere furieux après la chute d'Alaphilippe : "La moto n'avait rien à faire là !"

>>> LIRE AUSSI: Stig Broeckx fauché par une moto sur Kuurne-Bruxelles-Kuurle

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK