Jasper Philipsen: « Les affaires de dopage? J'ai 100% confiance en l'équipe »

Jasper Philipsen
Jasper Philipsen - © YUZURU SUNADA - BELGA

L'équipe UAE Team Emirates est confrontée ces derniers jours à des questions épineuses en matière de dopage. Mardi sur le Tour d'Italie, l'équipe WorldTour a décidé de se passer des services du Colombien Juan Sebastian Molano dont les valeurs physiologiques ont été considérées 'anormales' par l'équipe des Émirats. Mercredi, UAE Emirates a appris que le Croate Kristijan Durasek aurait eu recours par le passé aux services du médecin allemand Mark Schmidt, personnage de référence de l'opération Aderlass menée par les autorités autrichiennes. Durasek a donc dû quitter le Tour de Californie auquel il prenait part.

"C'est ennuyeux", a commenté Jasper Philipsen, équipier belge de Durasek chez UAE et également engagé sur le Tour de Californie. "Nous n'étions pas au courant de cette affaire. Nous n'en avons entendu parler que mercredi au déjeuner. Tout le monde a été étonné. L'équipe a retiré Kristijan de la course. Nous n'avons même pas eu le temps de le voir. Je lui ai envoyé un message mais je ne sais vraiment pas ce qu'il s'est passé. S'il n'a rien à se reprocher, il pourra le prouver aux enquêteurs", a poursuivi Philipsen, 2e de la 4e étape du Tour de Californie ce jeudi.

"Cette affaire n'est pas bonne pour notre équipe qui a certainement une politique antidopage très forte et y accorde beaucoup d'importance. Mardi, Molano a été exclu par l'équipe elle-même. Espérons qu'il n'y ait pas de nouveaux cas. J'ai entièrement confiance en l'équipe. Il faut dire qu'il s'agit d'affaires du passé même si dans le cas de Durasek, ça ne remonte qu'à 2017. Je ne peux pas donner un avis sur tout ceci. Nous devons attendre comment cela va évoluer."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK