Ineos, Jumbo-Visma, Israel Start-Up nation, Dylan Teuns à l'heure du choix

Ineos, Jumbo-Visma, Israel Start Up nation, Dylan Teuns à l'heure du choix
Ineos, Jumbo-Visma, Israel Start Up nation, Dylan Teuns à l'heure du choix - © YUZURU SUNADA - BELGA

Le contrat de Dylan Teuns expire au terme de la saison. Après deux années chez Bahrain-McLaren, notre compatriote pourrait changer d’air. Ineos, Jumbo-Visma ou encore Israël Start-Up Nation sont intéressées d’après Het Nieuwsblad.

Lancée en 2016, la formation bahreïnie connaît des difficultés financières et ne sera sans doute pas en mesure de conserver un puncheur dont la cote a encore grimpé depuis sa victoire à La Planche des Belles Filles sur le dernier Tour de France.

Teuns a également vu s’en aller Rik Verbrugghe, son mentor et l’homme qui l’avait convaincu de rejoindre l’équipe.

Celui qui avait explosé en 2017 (8 victoires en trois semaines !) a pris le temps de digérer. Il a mûri et ajouté trois belles lignes à son palmarès : une étape du Dauphiné, une étape du Tour de France et le chrono de la dernière Ruta Del Sol. A 28 ans, le coureur de Diest est face à un choix crucial pour la suite de sa carrière.

Selon Het Nieuwsblad, trois options (quatre si on tient compte d’une éventuelle prolongation chez Bahrain) s’offrent à Teuns.

La plus clinquante se nomme Ineos. La formation britannique qui a fait main basse sur la Grande Boucle ces dernières années possède des moyens et va devoir amorcer un rajeunissement des cadres d’un effectif qui totalise 13 trentenaires. Le départ de Chris Froome est sans doute plus qu’un signe annonciateur. Teuns, 28 ans, a le profil pour intégrer ce groupe tout en amenant une certaine expérience. Aura-t-il l’espace pour s’exprimer ? Sur les classiques sans doute, dans les courses par étapes c’est moins sûr.

La remarque vaut aussi pour l’autre armada du peloton : Jumbo-Visma. Avec Roglic, Dumoulin, Kruijswijk, Bennett ou Tolhoek, les Néerlandais sont armés pour les courses par étapes. Teuns, 3e de la Flèche en 2017 et 3e du Tour de Lombardie 2018, apporterait un plus dans les épreuves d’un jour.

Reste Israël Start-Up Nation. Le petit nouveau du World Tour ne cache pas ses (grandes) ambitions. Et semble avoir les moyens de les assouvir. Le recrutement de… Chris Froome en est la preuve. L’arrivée de Greg Van Avermaet est aussi évoquée. Vu le noyau, Teuns aura sans doute plus de responsabilités et un statut protégé sur un plus grand nombre de courses.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK