Il y a 30 ans, Claudy Criquielion s'imposait pour la première au Mur de Huy

Il y a 30 ans, Claudy Criquielion s'imposait pour la première au Mur de Huy
Il y a 30 ans, Claudy Criquielion s'imposait pour la première au Mur de Huy - © Tous droits réservés

Pour la première fois depuis la création de l'épreuve en 1936, la Flèche Wallonne se termine en haut du Mur de Huy en 1985. Et pour inaugurer ce mur devenu mythique, c'est un cycliste wallon qui rentre dans la postérité en affichant son nom au palmarès de l'épreuve: Claudy Criquielion.

La Flèche wallonne est à notre époque irrémédiablement associée à son final, à sa troisième ascension du Mur de Huy. Pourtant, cela n'a pas toujours été le cas. En effet en 1936, lorsqu'il crée la Flèche Wallonne, Albert Van Laethem, directeur du journal "Les Sports", veut créer une épreuve qui traverse la Wallonie d'Ouest en Est en passant par les principales villes de la Région.
La première épreuve prend place le lendemain de Paris-Roubaix, part de Tournai et arrive à Liège, en passant par Mons, Charleroi et Namur, entre autres.

Petit à petit la compétition évolue, les villes de départ et d'arrivée changent, la Wallonie n'est plus traversée dans son intégralité. La course cherche l'élement qui va la métamorphoser. Cet élément, elle l'obtient en 1985 - non pas en changeant de ville d'arrivée, car le terme de la compétition se trouvait déjà à Huy depuis 1983 - mais en disposant la ligne en haut du Mur de Huy alors qu'avant celle-ci se situait auparavant quai d’Arona.
Forcément, cela change diamétralement la fin de course. Et la difficulté du Mur, avec son virage à 22%, permet à la course de trouver SA côte, son empreinte génétique.

1985 marque donc un tournant pour l'épreuve qui, depuis, n'a plus changé de lieu d'arrivée. 1985 marque aussi par la personnalité du premier vainqueur en haut du Mur. Qui d'autre que Claudy Criquielion, coureur cycliste wallon, avec le maillot arc-en-ciel sur le dos, pouvait dompter cette redoutable difficulté?

Le Belge s'impose avec près de 1'49 d'avance sur le deuxième, Moreno Argentin, dans un Mur complètement acquis à sa cause. Il grave son nom au palmarès de la compétition pour la première fois. Il récidivera quatre années plus tard.

S. Rouquet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK