Hofstetter remporte le GP Samyn, Aimé de Gendt encore deuxième

Hugo Hofstetter (Israel – Start Up Nation) a enlevé le 52e Grand Prix Samyn (1.1), course, d’ouverture du calendrier professionnel en Wallonie. Il a devancé notre compatriote Aimé De Gendt (Circus-Wanty Gobert) et David Dekker (Seg Racing Academy) dans un sprint en petit comité.

Le Français s’est tout simplement montré le plus véloce dans les derniers mètres. Il a produit son effort au bon moment et s’est imposé facilement. A peine la ligne franchie, il a laissé exploser sa joie avant d’être rattrapé par l’émotion. Il n’a pu retenir ses larmes. De Gendt doit se contenter de la deuxième place, comme l'an dernier.

Ce Grand Prix Samyn a été dur, rapide et longtemps… indécis. Le peloton subit une cure d’amaigrissement au fil des kilomètres, sans qu’une vraie échappée ne se dessine.

Dans les circuits locaux, les attaques se succèdent mais aucune ne permet réellement de créer un écart avant le dernier passage dans la côte de Roquette, à 14 kilomètres de l’arrivée. Un groupe de douze de coureurs se détachent. On y retrouve des noms intéressants : Hofstetter, Declercq, Sénéchal, Venturini, Coquard, Taminiaux, De Gendt, Kirsch, Nizzolo.

Sénéchal fait forcing dans le dernier secteur pavé, la rue de Bellevue. Trois hommes s’accrochent dans sa roue : De Gendt, Kirsch, Nizzolo. Le quatuor est repris au bout de quelques kilomètres et la victoire se joue au sprint à Quaregnon. Clément Venturini (Ag2r-La Mondiale) lance de loin. Il est débordé par De Gendt et surtout par un Hofstetter très puissant. Florian Sénéchal Deceuninck-Quick Step, tenant du titre, se classe 5e. Nos compatriotes Gianni Vermeersch (8e, Alpecin-Fenix), Tim Declercq (9e, Deceuninck-Quick Step) et Dries Van Gestel (Total Direct Energie, 10e) se hissent dans le Top 10.


Hofstetter, 6e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, 5e d’étape au Tour de San Juan et au Tour de la Provence, décroche la première victoire de sa saison, la deuxième de sa carrière.