Gilbert: "Le vélo va très, très mal"

Philippe Gilbert
Philippe Gilbert - © Belga

Avant le Tour de Lombardie de ce samedi, Philippe Gilbert a dressé un bilan très noir de son sport.

En conférence de presse hier, Philippe Gilbert a donné son avis sur la situation du sport cycliste en cette fin de saison 2011. Sa vision est assez noire, mais peut-on lui donner tort ?

"On n'a jamais vu une année où l'équipe qui gagne le plus, HTC-Highroad, s'arrête, où l'équipe des frères Schleck est obligée de s'associer à une autre (ndlr: RadioShack), où la nôtre (ndlr: Omega Pharma-Lotto) va disparaitre. Il y a beaucoup de courses où il n'y a plus de budgets suffisants, où il y a seulement 80 coureurs au départ. Paris-Tours, par exemple, est une course qui a presque tout perdu. Il n'y a plus personne au bord de la route comparé à il y a quatre ou cinq ans. Le vélo va très, très mal, et je ne suis pas le seul à le dire", a confié le meilleur coureur belge qui sera sur les routes du Tour de Lombardie cet après-midi.  

J.Helguers

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK