Gérard Bulens séduit par le courage de Jungels

Très offensif sur les routes de Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Bob Jungels a été récompensé de ses efforts en décrochant la victoire en solitaire au bout des 201,2 km de la course flandrienne. L'attitude du Luxembourgeois de Deceuninck Quick-Step a bien plu à notre consultant Gérard Bulens. "Mon coup de coeur est indiscutablememnt pour Bob Jungels. C'est un coureur qui est plein de talent mais aussi qui ose et la victoire pour des gars qui osent, c'est quelque chose qui mérite d'être souligné", a commenté Bulens au moment d'analyser l'épreuve.

Le Luxembourgeois s'est montré très intelligent tout au long de l'épreuve et choisi les moments parfaits pour dynamiter la course. "Si je devais choisir un moment clé de la course, c'est l'accélération de Jungels sur les pavés du Varent.  Il est parvenu à sélectionner un groupe de cinq coureurs très forts qui ont bien roulé. Cela lui a permis d'arriver sur les circuit locaux et de démarrer au bon moment avec la puissance et la résistance qu'on lui connait."

Avec la victoire de Jungels et celle de Zdenek Stybar sur le Nieuwsblad samedi, l'équipe Deceuninck Quick-Step a dominé le week-end d'ouverture en Belgique. Gérard Bulens ne peut que tirer son chapeau face à la domination du 'Wolfpack' mais tient aussi à souligner les prestations d'une autre équipe. "Je vais mettre en exergue deux équipes pour ce week-end d'ouverture. Celle de Patrick Lefevere (Deceuninck Quick-Step) qui remporte les deux épreuves et celle de Christophe Brandt (Wallonie-Bruxelles) qui a crevé l'écran avec quatre ou cinq coureurs samedi et qui pour des raisons purement commerciales n'a pas pu participer ce dimanche alors que c'est une équipe de formation."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK