Gaviria mate les cadors en Californie, la pépite belge Philipsen sixième

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) n'a fait aucun complexe face aux cadors du sprint, Marcel Kittel et Alexander Kristoff en tête, pour s'adjuger la première étape du Tour de Californie, dimanche à Long Beach.

Fernando Gaviria, 23 ans, s'est imposé à l'issue des 134,5 km devant l'Australien Caleb Ewan (Mitchelton) et le Slovaque Peter Sagan (Bora), vainqueur de l'épreuve en 2015 et détenteur du record de victoires d'étapes (16).

Marcel Kittel a dû se contenter de la quatrième place, juste devant Alexander Kristoff, dans une étape disputée sur un circuit de 11,2 km à parcourir douze fois, dans les rues de Long Beach, près de Los Angeles.

Le jeune sprinter belge Jasper Philipsen (Hagens Berman-Axeon), 20 ans, s'est emparé de la sixième place juste derrière ces cinq grands noms du sprint mondial.

L'étape a été marquée par la longue échappée du Bélarusse Andrei Krasilnikau (Holowesko) et de l'Américain Tanner Putt (UnitedHealthcare), partis dès les premiers hectomètres et repris à neuf kilomètres de l'arrivée sous l'impulsion de l'équipe Quick-Step Floors.

Idéalement lancé par ses coéquipiers, Fernando Gaviria, vainqueur en 2017 de quatre étapes du tour d'Italie, a dominé les favoris, mais a dû s'employer pour venir à bout de caleb Ewan, le seul à l'avoir inquiété.

Il a pris les commandes, avec quatre secondes d'avance sur Caleb Ewan, de la principale course par étapes du calendrier américain, dont l'arrivée sera jugée le 19 mai à Sacramento.

Les sprinteurs ne devraient en revanche pas être à la fête ce lundi lors de la deuxième étape, présentée comme la plus difficile de la semaine avec son arrivée en montagne après une rampe de 12 kilomètres.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK